Page 4 sur 4

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 08:13
par libo
Je ne voulais pas dire "pire" techniquement. Je parlais administrativement.

De toute façon, techniquement il n'existe pas 36 moteurs Rotax. Il suffit de regarder la chronographie de l'entreprise. TOUS les moteurs Rotax UL (ultra-léger) ont une seule et même base : le 503 moto-neige.
Sur cette base 503, fin des années 70 ont été mis sur le marché le reste de la série impaire 501, 505 et, à partir de là +- en même temps et début des années 80, les séries 2 : 532, 582, 912....

Je parlais de "pire" en ce qui concerne, administrativement, le classement ASTM du 582 car si, initialement, elle n'était pas prévue ni même envisageable pour le 912 (pas plus que l'approbation EASA de Rotax pour l'aéronautique, d'ailleurs), elle l'était encore moins pour le 582.
Si à ça, on prend en compte le fait qu'elle a été donnée encore plus vite qu'au 912 (en juste quelques jours) et ceci juste un peu plus tard (début 2006), de là à penser qu'une approbation pour le 912 seulement n'a pas suffit à calmer les craintes ....

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 08:49
par overlord
libo a écrit:- Pourquoi Bombardier a accepté immédiatement la renégociation sans conditions ?
- Pourquoi, à partir de là, et toujours en vigueur, Bombardier et la gouvernement canadien ont accepté les sanctions US à l'encontre de l'entreprise au point de la mettre sur la paille, de devoir être renflouée à 3 reprises (et sans doute une quatrième fois bientôt) alors même que le Canada est membre actif et fondateur de l'ALENA ?
- Pourquoi l'Europe a brutalement en 2005 et en juste quelques semaines, attribué les références dont j'ai parlé alors même qu'il n'en avait jamais été question auparavant et sachant qu'habituellement il faut des années pour les obtenir pour un simple matériel basique ?

A mon humble avis tu t'implique dans des questions de géostratégie qui te et nous dépassent largement, Bombardier est inféodé à l'état US depuis des lustres, il y vend ses avions avec difficulté et c'est aussi pour d'autres ou les mêmes raisons que Airbus vient d'en faire l'acquisition..
Tout ceci dépasse largement de mon point de vue le sujet de la fiabilité du ROTAX d'abord du 912 et non du 914 turbo beaucoup moins distribué.
On discute dans le vide car nous n'avons pas les tenants et aboutissant des raisons des problèmes rencontrés, le MQ-1 Prédator fait plus de 1 tonne en charge max et utilisé en altitude moyenne et grande autonomie.
C'est très vraisemblablement le range qui à du inciter à opter pour un Rotax, mais il est en propulsif et quand est-il de l’intégration du moteur dans l'engin et de son refroidissement etc etc...
Il est quasiment sûr que le 914 est au taquet quasiment en permanence vu la masse et la vitesse du MQ-1 il est tout a fait possible que la décision de coller un Rotax soit une mauvais choix et ce n'est pas le nombre de moteurs disponibles US qui manquent !
On ne sait rien du problème puisque par nature secret défense.
Il n'en reste pas moins que pour les avoir côtoyés sur des théâtres extérieurs très chauds, le Prédator fonctionne et son bilan tactique et stratégique est largement positif, les prix des Rotax qui le propulse n'est absolument rien pour le budget alloué à ce type de vecteur aérien sans parler de la CIA...
Off course...
Pour le reste le 912 atmosphérique 80 et 100 cv restent des moteurs fiables dès lors qu'ils sont utilisés conformément au manuel d'utilisation du constructeur, je ne vois pas bien ce qui pourrait annoncer le contraire vu le nombre de moteurs en service depuis ?
PS: les MQ-1 fonctionnent à la 100 LL voir la 110 livrée en fûts sur les dites de décollage alors que ce carburant est largement déconseillé par le constructeur ! l'essence auto étant de mauvaise qualité sur la plus part des théâtres opérationnelle les fûts sont livrés directement sur site par avion US...
Ne mélangeons pas tout...

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 08:59
par overlord
l'usine autrichienne de montage..
http://www.aerovfr.com/2014/11/lassemblage-des-rotax/
Seul le service de vérification qualité diffère pour les moteurs non certifiés et ceux certifiés mais ce sont bien exactement les mêmes..
En gros, chaque moteur dit certifié doit faire l'objet de plus de contrôle qualité lors de son assemblage !

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 09:49
par Daniel C
Pour la petite histoire, le moteur du MCR4S de l'aéroclub de Montoire a, dans un premier temps, refusé de fonctionner car les capteurs d'allumage étaient mal positionnés. Tout est rentré dans l’ordre après démontage du moteur et réajustement. C'est certainement un cas isolé, mais réel, d'un moteur qui est passé au travers des contrôles de fin de fabrication.

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 10:39
par overlord
C'est à dire que les capteurs n'étaient pas à la bonne place ?

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 10:47
par Daniel C
Cela parait étonnant mais c'est effectivement ce qui a été constaté. Il faudrait poser la question à celui qui s'occupait de la construction. Si tu le désires je te donnerai son tel en MP.

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 10:52
par overlord
C'est étonnant car les capteurs n'ont semble-t-il pas de réglage possible ils sont positionnés dans leur emplacement et fixés.
En revanche le câblage peut être effectivement mal raccordé ?
Moteur neuf ou rétrofité ?

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 11:45
par Daniel C
Moteur neuf et manifestement jamais essayé en usine. :oops:

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 23 Oct 2017, 18:02
par overlord
Effectivement c'est assez moyen, on peut imaginer que les moteurs dits "certifiés" donc montés sur les CDN et VLA LSA sont passés au banc moteur !
Pour le reste çà reste quand même étrange su une chaîne de montage de plus en plus automatisée dont tous les éléments sont paramétrés..
Bon c'est un écueil pour le service qualité...

Re: Service bulletin Rotax CULBUTEURS ?

MessagePosté: 07 Nov 2017, 23:17
par helisa42
Bonjour,
Mon ulm acheté en mai 2017 neuf rotax 912S a 204 h aujourd'hui.
Les tiges de culbuteurs sont à changer.
Qui peut me les changer rapidement ? tel : 06 80 71 07 93
L'appareil est stationné à coté de GAILLAC 81000 (Tarn).

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 14 Nov 2017, 22:34
par Marc B
Pour en revenir au Service-bulletin... Retour aux cuisines pour ma part.
Caches culbuteurs infectés :cry: Nouveaux commandés

Wait and see!
Marc

Re: Service bulletin Rotax CULBUTEURS ?

MessagePosté: 15 Nov 2017, 06:21
par overlord
Le moteur n'est plus sous garantie constructeur ?

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 15 Nov 2017, 13:13
par mileuh
Quand je vois tous ces SB ça donne le tournis ! C'est cela dit assez rassurant car Rotax assure le cycle de vie de ses moteurs.
Par contre je me demande si j'ai vraiment de la "chance" ou si ces vieux moteurs n'intéressent plus Rotax, car, quand je regarde le numéro de série (4.401.xxx) de mon moteur de 1998, je m'aperçois qu'il est épargné par pas mal de problèmes (même la pompe mécanique qui a impacté pas mal de séries était ok).

Re: Service bulletin Rotax

MessagePosté: 17 Nov 2017, 14:59
par denishammentien
Daniel C a écrit:Cela parait étonnant mais c'est effectivement ce qui a été constaté. Il faudrait poser la question à celui qui s'occupait de la construction. Si tu le désires je te donnerai son tel en MP.

Bonsoir je voudrai simplement rappeler que les fils de l allumage d un MCR quel qu il soit doivent être démontés et modifiés lors de la construction pour l adaptation du moteur sur la cellule , en l occurrence il faut placer les allumages sur la cloison pars feu car sous le capot la place est plus que comptée et a ce moment là une erreur est vite arrivée , j ai fait la ******* en montant le mien !!!
Sans défendre ROTAX je trouve pénible que beaucoup d utilisateurs pleurent sur les prix de revient la fiabilité et autre mais continuent d en acheter et pourtant il y a d autre choix !!!
Il faut dire ce que l on pense mais être objectif .
Bons vols a tous les pros et anti ROTAX. Vous êtes tellement occupé a raller après nos fabricants de jouets volants , vous en oubliez que nos chers constructeurs automobile nous niquent eu aussi et bien pire .
Je sort avant d entendre les balles siffler :oops: :arrow: