Page 66 sur 66

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 24 Juil 2017, 15:18
par jeromef
Pourquoi le DR1 n'était il pas à la prise d'armes?

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 24 Juil 2017, 17:34
par Toms
jeromef a écrit:Pourquoi le DR1 n'était il pas à la prise d'armes?

Problème technique. Désolé, mais je ne vais pas développer ici.

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 25 Juil 2017, 15:30
par Toms
Mais la journée a été longue, et Guillaume montre des signes de fatigue. Il est temps de tirer notre révérence. Nous nous dirigeons vers notre hôtel situé en vallée de Chevreuse au bord d'un petit lac (Hôtel Au Bord du Lac, à Saint Rémy les Chevreuses). Un refuge de quiétude à deux pas de la folie urbaine. Nous dînons sous la tonnelle au bord du lac, le pied!

[ img ]

Le lendemain, nous allons rendre visite à l'escadron Parisis qui nous a intercepté. Visite de l'escadron et des hélicos, je n'avais pas mis les pieds dans un Fennec depuis mon séjour à La Réunion, 20 ans plus tôt. Nous discutons de l’interception réalisée la veille, et une fois de plus les questions sur les qualités de vol du Nieuport pleuvent.

[ img ]

L'après-midi nous avons quartier libre. Nous allons donc déjeuner dans un bon petit resto avant d'aller visiter de la famille qui habite au sud de Paris. Pendant ce temps, le Nieuport est en expo statique.
Le soir, c'est à nouveau tonnelle et bord de lac, on ne s'en lasse pas! Mercredi, notre seule échéance est de déjeuner à la table du commandant de base. Nous organisons donc notre journée en visites de châteaux. Un petit le matin…

[ img ]

…et un gros l'après midi.

[ img ]

A la table du colonel, je retrouve Marc ainsi que les protagonistes de cet événement. L'ambiance est bon enfant, et en fin de repas on nous offre même des cadeaux! Mon épouse essaye de soudoyer nos hôtes pour récupérer une des grandes affiches de Romain mais niet ! On nous garanti également qu'il n'y aura aucun problème pour partir demain vers 9h. Le tout est d'avoir débarrassé le plancher avant que ne décolle l'avion officiel d'un certain Emmanuel Macron qui part à Bruxelles vers 11h... et pour notre dernier soir en vallée de Chevreuse, devinez quoi? Encore une dose de bonne chère sous La tonnelle!

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 25 Juil 2017, 19:17
par alain roy
Je suis déçu pour toi que tu n'ais pas été retenu toi et ton Nieuport pour faire l'escorte de l'avion qui décollait à 11h...

Merci de ton récit, il nous restera le retour,
... puis le voyage à Couhé ;)

Mes amitiés au Capitaine Guillaume

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 26 Juil 2017, 17:05
par Toms
Merci Alain! Le retour va être rapide.

Le lendemain, nous sommes à l'heure pour préparer le Nieuport. Marc l'a déjà sorti, le Tracma est prêt, c'est nickel.

[ img ]



Je vois du coin de l'œil que le propriétaire du Fokker est là, j'aimerais bien avoir le temps de discuter avec lui. Mais c'est sans compter sur le facteur emmerdements, toujours prêt à surgir. La tour nous refuse le roulage. J'emprunte la radio du jeune militaire et négocie âprement. Rien n'y fait. Avec le départ du président, Le directeur des vols ne veut pas prendre de risque. Je regarde Marc:
- "tu as le numéro du DV sur ton portable?"
- "Oui"
- "passe le moi".
S'ensuit alors un échange épique au cours duquel je ne lâche pas un pouce de terrain. Si j'attends le départ de Macron pour décoller, je ne suis pas sûr de pouvoir arriver à Maubec avant la nuit. Le DV finit par céder avec La promesse de décoller dans 15 minutes. Gaz! Nous traînons le Nieuport aussi vite qu'il est raisonnable de le faire. Nous arrivons sur la piste ne herbe, j'ai un peu de marge. Le pipi de la peur…

[ img ]

…du charbon dans le BM et je contacte La tour. C'est tout bon, ils me laissent partir. Je leur demande l'autorisation de faire un petit passage d'adieu mais ils refusent. Sont pas joueurs... je décolle donc en 09 et vire à gauche pour une sortie par Whisky. Ça vaut le coup d'œil. J’aperçois au loin la tour Eiffel…

[ img ]

…et je revois d'un peu plus haut le château visité la veille. J'ai presque envie que le BM me lâche pour me payer la plus belle vache de ma vie.

[ img ]

Le château de Bouygues n'est pas mal non plus.

[ img ]

J'arrive à Whisky, je quitte avec Villa en les remerciant chaudement (quand même). Je prends à présent un cap sud pour à nouveau passer entre Châteaudun et Orléans avant d'aller me poser à Cravant Les Lilas. Depuis dimanche, La température à nettement augmenté et avec le soleil en pleine face, j'ai à pressent un peu chaud. J'enlèverai une couche à l'arrivée. J'ai envoyé un SMS a destination pour confirmer mon besoin de carburant, mais pas de réponse. Vais-je être Accueilli? Le vent d'Est est à présent assez soutenu et je soigne au mieux l'atterrissage en 03 à Cravant. Je suis accueilli par le propriétaire qui, bien que n'étant pas pilote, n'en apprécié pas moins les choses de l'air.

[ img ]

Nous discutons le coup quelques minutes et il m'apporte un bidon d'essence. Le plein fait, me voilà reparti. J'ai toujours un bon vent arrière (à l'aller comme au retour, incroyable!) mais aussi un gros soleil de face. L'aile supérieure du Nieuport ne le procure pas d'ombre, je mets donc ma casquette sous le serre-tête pour rendre le vol plus supportable. J’envoie un SMS à Michel qui me répond quelques minutes plus tard. C’est donc une affaire qui roule. 2H20 plus tard, je me pose à Saint Junien et Michel m’aide à faire le plein. Je ne suis pas à la bourre, il n’est que 13H40 lorsque je redécolle. Un échange de SMS pendant l’arrêt à Saint Junien m’a appris que les choses ne vont pas aussi bien pour ma femme et mon fils. Ils sont bloqués dans les bouchons Parisiens de ce weekend à rallonge ! Je vais donc arriver à la maison bien avant eux, ce qui est plutôt rare dans ce genre d’expédition. Ce sera bien la première fois et la seule que le Nieuport arrivera premier quelque part ! Il est 16h16 locales quand je me pose à Maubec. Aujourd’hui, j’ai passé 6h30 à voler dans le Nieuport, c’est un record que je ne suis pas près de battre. Je suis usé mais heureux. L’expédition a été un succès, les vols se sont bien passés et nous avons rencontré des gens formidables. Le bonheur !

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 04 Aoû 2017, 17:39
par Yankeeromeo
Sans oublier le bonheur de tes lecteurs, Laurent ! :roll:
Merci ! :)

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 04 Aoû 2017, 20:04
par alain roy
Le bonheur de tous et de toutes, car je vois une dame au chapeau ...

Le Nieuport, quel tombeur !!! mais chuttt

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 06 Aoû 2017, 07:24
par Toms
La dame au chapeau de Saint Junien?
C'est vrai qu'elle avait de la classe!

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 07 Aoû 2017, 21:40
par alain roy
Je parle de la photo illustrant l'arrêt à Caravan. Il y a une dame en noir avec un chapeau entre les plans droits.
Légendaire, Caravan, un chapeau sur chaque aérodrome !!! ;)

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 10 Aoû 2017, 16:25
par Toms
Pour figurer aux cotés du Nieuport, il faut avoir du style!

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 29 Aoû 2017, 19:46
par luc 27310
Bonjour à toutes et à tous,

je reprends le clavier après ces vacances pour remercier ici Laurent ( Toms ) de nous avoir fait partager ces moments, de nous les avoir fait sentir, vibrer, avec cette manière qui lui est propre de savoir nous tenir en haleine... ;)

Merci Laurent, si tu en as d'autres, nous sommes preneur! :D

Bons vols.

Luc

Re: Présentation du "Nieuport 17" (ULM) de Toulouse

MessagePosté: 30 Aoû 2017, 05:48
par Toms
Merci Luc!