Page 56 sur 56

Re: Avionage du 3 cylindres Genesis Yamaha

MessagePosté: 05 Jan 2018, 19:45
par jplandez
Claude Nowak a écrit:Je suppose que tu parles de Vaxell:

Aie, oui, mon clavier a fourché...
Su base VW y'en a d'autres. Le VW de la cox est assez ressemblant à ce qu'on cherche : simple,pas lourd...
Mais quand je regarde le moteur de ma 208, 1200 turbo, qui aurait presque les performances pour se passer de réducteur, vu le volume et la complexité (surement le poids aussi), je vois pas bien ça avionné, tant les exigences d'un moteur de voiture s'écartent des besoins de l'aviation.

Re: Avionage du 3 cylindres Genesis Yamaha

MessagePosté: 05 Jan 2018, 20:03
par Lochardet
simple, pas lourd (??)... et pas puissant!

Re: Avionage du 3 cylindres Genesis Yamaha

MessagePosté: 07 Jan 2018, 07:22
par serge5694
Yankeeromeo, si ma femme pouvait t'endendre (te lire).
Ramel d'accord avec toi pour le nombre de bloc fabriquer, le broblème est de fournir un moteur neuf pendant de longue année, qui voudrais acheter un appareil neuf à plusieurs dizaines de miliers d'euro avec un moteur d'occaz dont on ne sait pas d'où il vient et surtout pour lequel la fourniture des pièces détachées est incertaine. Bravo aux frère Trincal, mais utilisé un moteur plus produit n'a t-il pas été un frein pour les ventes? c'est toujours plus facile d'annalyser après coup et je me garderais bien d'avoir des certitudes.
le seul fabriquant que je connaisse qui vent des moteur industriel avionnable c'est weber, sauf qu'il refuse de vendre au particuliers et aussi pour avionnage même a une entreprise, au moins deux firmes ont essayé, Scopio en France et une en Italie, sans succes.
Pour en revenir au réducteur, beaucoup voudrais avionner des moteurs. Quand ils sont boxer, pas de problèmes il y a de l'offre, pour les moteurs en ligne il n'y a rien, ça freine beaucoup de gents, j'ai eu plusieurs demandes pour mon réducteur, en Italie en Norvège, au usa, canada et en France et sans faire aucune bub et seulement pour le Yamaha. il suffirait de founir à le demande des plaques d'adaptation et roule. cepandant ça ne serait qu'un complément, certainement pas de quoi en vivre, surtout pour un prix abordable.
Les gent n'aime pas le changement, et il faut avancer doucement. Quand je travaillait pour les courses de moto, on recherchait bien sur la performance, et ça cogitait dur. J'ai imaginé une transmition en remplacement de la boite de vitesse, une transmition complètement variable et sans glissement, permétant de toujours utiliser le moteur à ça puissance max. je n'ai pas déposer de brevet, un prototipe à été fabriqué mais pas par moi,j'en avais trop parlé, des gents de confiances autour de moi ce sont empressé de me piquer mon idée, un prototipe a été monté sur un vélo et des démarches ont été faite chez certains constructeurs, toujours la même réponse, revené dans plusieurs dizaine d'années, pas commercialement rentable. Pour la course, pas utilisable, la législation l'interdisait, boite à six rapport de réduction maximum.
J'aime bien la technique mais j'aime bien aussi ma vie traquille sans trop de soucis, je ne serais jamais riche et ça me va.