Page 1 sur 1

Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 15 Avr 2018, 22:31
par redge76
Bonsoir,

Quel est le meilleur moyen de détecter l’imminence de la panne sèche ?
Mes jauges a carburant sont précises à plus ou moins 10l (oui c'est moche) et je me demandais si on pouvais détecter quelques seconde avant qu'elle n'arrive la panne sèche histoire d'avoir le temps de changer de réservoir ou de s'y préparer.
Par ex. baisse de la pression d'essence.
C'est c.. mais en 20 ans j'ai jamais essayé d’assécher un réservoir en vol.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 00:55
par Jodel F11
Bonjour

je me prononcerais pas sur les Rotax réducté , mais sur les Continental ou Lycoming je vol jusqu'a assechement complet du réservoir et lorsque le moteur n'est plus alimenté l'hélice continue a entrainer le moteur , (si tu garde suffisament de vitesse) un peu de manche en avant et tu as amplement le temps de sélecter sur l'autre réservoir, le moteur reprend sa puissance .
A éviter
Au décollage et avant d'atterrie ne pas rester sur le réservoir bas niveau, sélectionner celui qui est plein . aussi si on vol pas trés haut on évite de sélectionner les réservoirs , un bris dans la valve ou coincement , ou eau dans le réservoir , risque d'avoir des conséquences graves .
Quand je volais sur Cessna 140 deux reservoirs d'aile valve séparé , je consomme le réservoir gauche en premier jusqu'a que le moteur rote , il suffit de la pencher un peu il y en a encore pour 2 minutes , amplement le temps de sélectionner sur le réservoir droite .
le réservoir gauche en premier c'est que rendu en fin de voyage si il reste peu de carburant dans le reservoir droit , normalement on faire des virrages a gauche, donc réservoir aile droite en haut , et comme on a tendance a faire le dernier virrage glissé pour ajuster la hauteur en approche .
Aussi il est préferable d'avoir 4 litres dans un réservoir que 2 litres dans chaque . La question d'équilibrage de poids dans les ailes c'est négligeable sur le pilotage .
Certain ont une nourice central les reservoirs se deverssent dans la nourice , il l'aliment avec un tube transparent , et lorsque il ne s'écoule plus de carburant dans la nourice tu as amplement le temps de sélecteur l'autre reservoir .
Sur mon Jodel j'ai 65 litres en avant et 75 litres en arriere sans aucune pompe , par gravité les resrvoir sont mis en pression dynamique . Je décolle et monte sur le reservoir avant , en palier je passe sur le reservoir arriere et je le vide completement jusqu' a que le moteur tousse , un coup de manche en avant et transfert sur le réservoir avant . si j'ai pas consommer le reservoir arriere , avant d'atterrie je transfert reservoir avant .

André

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 05:24
par Claude Nowak
Effectivement, à plus ou moins 10L, on peut dire que tes jauges ne sont vraiment pas précises. Si le moteur de ton appareil est un Rotax 912, en cas de panne, il ne va pas mouliner longtemps parcequ il est reducté. J ai fait l essai de l assèchement du réservoir au dessus de la piste bien sûr. Au premier bafouillement, j ai mis en route la pompe électrique, le moteur a bafouillé encore quelques secondes et s est arrêté.
Pour répondre à ta question, j aurai pu changer de réservoir, mais je m attendais à la panne. En cas de surprise, ça serait moins évident.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 16:47
par stol
Pour compenser des jauges imprécises, j'ai mis un débitmètre, j'ai une précision de l'ordre du litre sur un réservoir de 45l. Pour tester la panne sèche, le robinet est pratique et tu peux avoir une première idée au sol.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 17:08
par Jodel F11
Bonjour
Bien d'accord avec toi le débitmètre est une indication , comme le temps de marche a la montre aussi .
Mais parfois il arrive une surconsommation non détecté .
Bouchon de réservoir mal fermé
Flotteur défectueux , moteur qui marche trop riche
drain de réservoir qui coule , même fuite au réservoir ceux qui font parti de la structure .
(Plus rare) bris du drain Curtiss du gascoletor (a force de laisse le drain revenir brusquement sur sont ressort , le petit claque , fait que la partie fileté en laiton casse en vol , et cela coule rapidement jusqu'a 8 litres par 10 minutes .
une indication du niveau du réservoir est nécessaire le temps de marchedu moteur et le débitmètre est un complèment
Anciennement c'était un bouchon avec une aiguille comme le Jodel D112 le Piper J3
J'ai pose un tube en plastique transparent de 6mm , avec une file électrique rouge a l'interne, pour mieux voir le niveau connecter en bas du réservoir et en haut, pour être certain que il est a la même pression que le réservoir qui est en legère pression par la mise a l'air orienté dans le sens de marche .

André

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 18:27
par jplandez
En endurance moto, ils mettent un indicateur de bas niveau (niveau qui ne permet que gère plus d'un tour de circuit, soit 2mn environ). Mais ne n'est pas qu'une simple jauge, mais un indicateur dans le puits de pompage.
On pourrait aussi se baser sur la pression d'essence, mais dans les deux cas, il faut une alerte, au moins visuelle : pression basse = il ne reste que les cuves de carbus).
Sinon, en avion, j'utilisais la méthode d'André, un peu différente, Je consommais quart par quart, et au dernier quart je vidais le réservoir (c'était avec un Lyco, qui ne s'arrête pas). Ça me permettait de ne pas me retrouver à l'arrivée avec deux jauges comateuses.
Sur les petits avions (comme les bagnoles) le jaugeurs ne sont pas assez précis, surtout en dessous du "quart", ou je ne voulais jamais aller.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 16 Avr 2018, 22:32
par JaÇum
Bonsoir,
Sur le Citius, les réservoirs d'aile se déversent dans une réserve située au centre du fuselage. Il y a un flotteur qui allume une lampe au tableau de bord si moins de 6 litres, avec un bouton pour tester la lampe en visite prévol.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 17 Avr 2018, 15:49
par Gabinger
Le plus simple c'est un débimétre, avec un instrument qui est paramétrable pour déclancher une allarme en cas de débit insuffisant (par exemple un MGL FF4 ou son équivalent en noir et blanc...)
http://www.stratomaster.eu/desktopdefault.aspx?panelid=62&tabindex=0&tabid=0#FF-4.

Par contre ça coûte tout de même un certain prix...

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 18 Avr 2018, 17:26
par François_33
Bonjour.
Je possède un fuel Flow disposant d'une fonction " pression d'essence ".
Pensez vous qu'avant que le moteur de ratatouille ( rotax 912s ) la pression diminue, ou est ce que les deux vont de paires.
La pompe électrique permet de sauver combien de temps ? Quelques secondes c'est très subjectif !
Ma démarche servirai à vider au maximum le réservoir arrière avant de passer sur l'avant !
Merci

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 18 Avr 2018, 17:42
par jplandez
A mon avis, un débimètre, surtout si non étalonné très précisément, est insuffisant pour vider le "dernier verre".
L'indicateur de pression, si un capteur est raccordé, indiquera le moment ou le réservoir est vide, ne resteront que les cuves de carbus. quelques dizaines de secondes au mieux. Mais il faudrait une alarme visuelle et mieux "auditive".
Sinon, si le moteur cale (réducté), il faut ré-actionner le démarreur... Pas évident si trop bas.
Si le moteur ne cale pas, l'alarme est évidente quand le moteur se met à faire "prout prout", et les passager ne s’aperçoivent pas du basculement de réservoir.
De toutes manières, jamais au décollage ou à l’atterrissage.

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 18 Avr 2018, 17:59
par Claude Nowak
Sur mon avion, j ai installé un niveau bas. A l allumage du voyant, il reste exactement 20L. Et ensuite, c est le chrono: 40mn plus tard, ç est la panne sèche. :lol:

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 18 Avr 2018, 18:25
par jeromef
Tu consommes 30l/h? :o

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 18 Avr 2018, 19:05
par bebe44
Ben oui mais c'était avec un Lyco de 160 cv. ;)

Re: Détecter la panne de carburant

MessagePosté: 20 Avr 2018, 09:50
par redge76
Mon moteur est un Rotax et pour avoir essayé, oui, il ne mouline pas du tout. J'ai déjà un fuel computer FF-1 et je compte bien ajouter des débitmètres. J'ai malheureusement 2 réservoirs avec un retour sur l'un d'eux, il me faut donc 3 débitmètres.

Pour ce qui est des techniques de "sélection du réservoir le plus plein" "utiliser la montre".... C'est ce que je fais depuis 20 ans et ça a toujours marché. Mais un jour, ca ne suffira pas a cause de:

- je me tompe de réservoir ou je ferme un réservoir au lieu de l'ouvrir. (par ex. sur les TECNAM il y a 2 robinets. Un pour chaque réservoir. Si pendant le vol tu en fermes un pour vider l'autre, au moment de l’atterrissage, tu veux rouvrir les 2 et au lieu d'ouvrir celui qui était fermé, tu ferme le mauvais. Dans ce cas il reste 1 minute de fonctionnement et donc forcement ça calera au mauvais moment)
- surconsommation (pour cause de fuite, trop riche, ...)
- Oubli
- ...

> En endurance moto, ils mettent un indicateur de bas niveau
C'est une solution comme cela que je recherche. 2 minutes, ça suffit pour sélectionner le bon réservoir, trouver un champ ou se préparer a faire "parachute" si on est en montagne.
Si la pression d'essence est un bon indicateur (ce que j'aimerais bien savoir..) je peux aussi changer mon FF-1 pour un TL-2524 (http://www.tl-elektronic.com/index.php? ... =2&lang=fr) qui permet d'avoir une alarme avec une bonne grosse LED au milieu du tableau de bord si la pression d’essence est trop basse.