Page 1 sur 1

construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 13 Juin 2018, 16:27
par serge5694
Bonsoir à tous

Nous (surtout mon fils et mon amis Jean-Claude) avons commencer la réparation du kitfox accidenté de Totof1754
viewtopic.php?f=61&t=9958&p=113628&hilit=kitfox#p113628
qui était passé sur le toit à l'atterrissage. L'appareil à été entièrement désentoilé, les ailes ont été contrôlé, réparé par endroit reste à décidé pour les réservoir et à les entoiler.
L'empenage vertical à été réparé, l'horizontale n'a rein. Les haubans sont flambés...
Le fuselage à qu'en à lui pas mal souffert, le cône arrière était déformé, le train avant étant rentré sous la cellule les tubes de renfort étaient bien flambés. Certain tubes ont été changés, d'autre redressés, le train avant et principale ont été retiré et remplacé par un train classique. L'atterrisseur principale à été fabriqué de toute pièces du style des Tétra, avec plus de voie, de hauteur et de débattement que celui d'origine. La roulette débrayable à été usiné par Jean-claude, mon fils Simon très bon soudeur assemble le tout.
Nous allons stratifier le ressort de queue en UD carbone et chaussette de verre. Mais on n'est pas trop d'accord sur l'angle que doit avoir l'ULM ou plutôt la corde de l'aile, au sol. Je part du principe qu'on doit pouvoir toucher la roulette de queue avant le train principale à l'atterrissage, comme on fait parfois pour des atterrissage très court en train classique. Je pense donc que 14° d'incidence de l'aile est pas mal, Simon voudrait plus de 16° ce qui correspond à l'incidence de décrochage. Donc au mieux atterrissage trois point, sinon atterrissage de piste. J'aimerais votre avis et pour ceux qui ont dessiné des appareils, combien avez vous d'incidence, à la corde de l'aile, au sol ?

Pour la suite, il est prévu de monté des faux cadres avec des lisses pour arrondir le fuselage, le 582 serra remplacé par le Hirth F30 de mon dragonfly, avec ou sans l'hélice PPV, monté sur la cloison par-feux avec un faux bâtis moteur. Les portes d'origine en tube carré et très anguleuse seront remplacé par des portes en deux parties en tube round et auront une forme plus bombées. Le pare brise devrait être moins droit. Le gros problème sont les réservoirs de carburant, ceux d'origine ne font que 15l chacun, il y a peut de place devant le TDB à cause du treillis de tube.
Encore pas mal de travail et bien sur ça va certainement durer quelques années.

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 13 Juin 2018, 16:54
par bebe44
En voilà d'un travail intéressant à suivre, constructions, reconstructions, modifications, tout doit être dit ici avec des photos bien entendu.
Nous attendons déjà la suite :)

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 13 Juin 2018, 17:52
par aubert
Bonjour Serge
Bon courage pour la reconstruction
Comme toujours, les docs techniques de Michel Suire !
http://www.aero-constructeurs-amateurs-atlantique.fr/joomla/PJ-ext/DocTechMSuire/029-Train-d'atterrissage.pdf
Dominique

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 13 Juin 2018, 20:04
par Jodel F11
Bonjour
Un kit fox se répare bien soudure au TIG
la partie fuselage petit tube 4130 remplacer les tubes (renforcés proche des attaches) train et la cabane , attache aile haubant
l'aile probablement de nombreuse nervures cassé a remplacer .
Pour le train, si tu veux faire souvent du champs sauvage
Préferable qu'il soit un peu plus avancé cela fait une roulette un peu plus lourdre , qui le protege du passage sur le nez dans les trous de boue L'inconvénéant dés la mise en puissance tu peux pas lever la queue , mais cela décolle aussi court .
Personellement j'irai plus pour un angle de 17 degrés voir plus (si tu décide de poser des GV ) j'avais ce probléme sur le Jodel aprés la pose des GV la roulette touche en premier , et le train principal est encore trop haut . Cela fait tomber l'avion ,cela force la structure . ce qui fait que tu peux pas exploiter les GV comme il se doit pour atterrissage court (difficile a rester en vol quand la roulette touche il faut être trés habile sur le dosage moteur pour
l'inconvénéant pou ravoir cette angle important tu doit allonger la longueur des pattes train atterrissage , d'ou fragilisé en terrain sauvage .. Ou rabaisser la roulette arriere , la aussi en terrain sauvage , cela frotte dans la brousaille , il faut que tu fasse un compromis .
Aprés bien de la pratique tu arrive a approcher trés cabré en controlant la puissance moteur et tu fini par faire des atterrissages courts (presque convenable)

André

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 13 Juin 2018, 22:37
par serge5694
bébé44 je vais essayé de faire quelques photos et de faire vivre ce post.
Merci à Dominique et à André pour leurs contributions, je ne me suis pas vraiment penché sur les calculs pour le train, mais c'est très proche du document que site Dominique.
Pour les générateurs de vortex, je ne les ai en effet pas pris en compte, je vais donc réviser mon point de vu, combien peut on gagner de degrés d'incidence avec les générateurs ? J'ai lu entre 1 et 2°. J'aime bien l'idée de toucher la roulette en premier, car automatiquement l'incidence diminue et de fait la portance, ce qui évite les rebonds mais effectivement si le train principale est trop haut, c'est pas bon. Il faut relativiser, c'est juste un ressort de queue qu'on peu refaire facilement en changeant sa forme, mais plus on sera proche de l'idéal mieux c'est.
Pour les ailes, totof c'est appliqué à retourner sont appareil bien horizontalement, et elles ont très peut soufferts, sauf qu'en redressant l'appareil, trois charnières d'un aileron ont été abimé, rien de bien grave, deux nervure était quand même décollé du bord d'attaque mais ça semblait antérieur à l'incident. Jean-claude à ajouté des morceaux de contreplaqué autour des sorties de câble, du tube pitot et des charnières d'ailerons pour faciliter l'entoilage. On a pas l'historique de cet appareil, on ne sait donc pas si il a été monté à partir d'un kit ou par "l'usine", ça ressemble plus à du travail à la chaine qu'a un montage par un amateur. Ou alors l'amateur était vraiment amateur. du coup on a refait tous les collages et certain rivetage. Quand on aura tout placé sur le fuselage, on va sabler les soudures puis l'ensemble partira au micro billage et peinture époxy. Reste encore du bouleau avant d'en arriver là.

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 14 Juin 2018, 06:52
par jmi
merci beaucoup pour vos efforts de partage , je suivrai avec intérêt votre belle aventure de reconstruction

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 14 Juin 2018, 15:02
par Jodel F11
Bonjour
J'aime bien l'idée de toucher la roulette en premier, car automatiquement l'incidence diminue et de fait la portance, ce qui évite les rebonds mais effectivement si le train principale est trop haut, c'est pas bon. Il faut relativiser, c'est juste un ressort de queue qu'on peu refaire facilement en changeant sa forme, mais plus on sera proche de l'idéal mieux c'est.

Non quand la queue touche en premier et que tu vol trés cabré avec du moteur c'est pas l'incidence qui diminue , mais mais tu perd un poil de vitesse , et la si le train est 20cm de terre cela tapoche (c'est encore pire sur ski le petit patin arrière freine plus, que la roulette, heureusement que dans la neige molle cela amortie ..
Avec des GV bien placés , l'incidence est déconcertante , si tu le tien au moteur , il ne monte pas, mais vol trés cabré .
En approche quand tu as encore un peu de vitesse pour avoir de l'autorité sur la profondeur tu dois le cabrer , et le tenir au moteur ,jusqu'au sol ,la portion difficile c'est mettre la bonne dose de moteur , quand la roulette touche pour atténuer l'atterrissage autrement cela fait éffoiré .
Si tu fais atterrissage standard approche lente sans moteur , tu n'est plus calable de le cabré en dernier la profondeur ne te le permet pas . (c'est pour cette raison que certain pose des GV sur le stabilisateur juste en avant de la fente élevateur .
De toute façon on vol pas pour faire des compétitions et ces manoeuvres sont a risques pour le train et même un pilote experimenté ne réussi pas a tous les coups , C'est bon de savoir qu'il y une possibilité de rentrer trés court suivant l'habilité du pilote .
Quand on vol avec des GV on se demande toujours ou est la limite . Malgrés tous les tests en altitudes rendu proche du sol , nos vielles habitudes sur le décrochage nous colle a la peau longtemps , et c'est aussi bien (parceque quand on vole avec le même type d'avion , sans GV on pourrait avoir des surprises .

André

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 14 Juin 2018, 17:49
par serge5694
je me suis pas très bien exprimé, quand tu touche la roulette en premier, et quand le train principal touche à son tour le sol, l'incidence diminue de fait, bien sur il ne faut pas que les roues principales soit trop loin du sol au moment ou la roulette touche sinon ça tombe de trop haut.


Modérateur : suppression de la citation du message précédent totalement INUTILE
Veuillez utiliser le bouton REPONDRE et non CITER svp

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 15 Juin 2018, 08:30
par Daniel C
serge5694 a écrit: combien peut on gagner de degrés d'incidence avec les générateurs ? J'ai lu entre 1 et 2°. .


Tu es très loin de la valeur. Les VG ne modifient pas le Cz, ils permettent seulement d’accélérer la couche limite et de retarder le décrochage.
La valeur usuelle du décrochage est de 18°. Cela varie avec les profils, à vérifier donc dans ton cas. L'augmentation du Cz est pratiquement la même pour tous les profils (0,1 par °, à un poil près) jusqu'au décrochage.
Supposons que la vitesse minimale passe de 65 km/h à 55 km/h pour la même configuration bien entendu.
La formule
1/2 x Cz x rho x S x V², devient 1/2 x 0,1x °incidence x rho x S x V²...
on déduit facilement l'incidence
65² x incidence sans VG = 55² x °incidence VG .....ou encore....... 65² x18 = 55² x °incidence VG

Dans cet exemple
°incidence VG = 18 * 65²/55² = 25,14° soit plus de 7°

Ce n'est pas une approximation et on est très loin des 1 ou 2°. La seule variable est l'incidence de décrochage sans VG

Il va te falloir des jambes de train genre Fieseler Storch (40 cm de débattement :shock: )

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 18 Juin 2018, 21:12
par serge5694
Merci Daniel pour ces explications, j'étais très loin du compte. Il n'est pas pour le moment envisagé d'installer des VG mais c'est quand même à prendre en compte.
Sur mon dragonfly j'ai monté des VG pour garder la portance sous la pluie, ça à réduit la vitesse de croisière et que très peu modifier la vitesse de décrochage, je pense que pour une bonne efficacité il faut que la profondeur ne soit pas trop limité. Un pilote de mon club en avait monté sur son alégro, sans changement notable, sans VG la profondeur ne permettait déjà pas d'aller à l'abatée, donc en utilisation "normale", malgré les VG l'incidence ne pouvait pas être augmenté et la vitesse de parachutage était donc sensiblement la même.

Re: construction d'un appareil tous terrains à partir d'un kitfox

MessagePosté: 18 Juin 2018, 21:27
par Daniel C
Attention, pour le positionnement de la roulette, il faut prendre la référence fuselage et considérer la corde de l'aile avec les volets sortis. La sortie ds volets modifié la cambrure, donc le positionnement de la corde donc l'angle d'incidence de l'aile.
Si tu le désires je peux te préciser cela en MP pour ne pas devenir saoulant.