Démarrage automatique de l'hélice?

Ici, on peut parler de tous les sujets aéronautiques qui ne trouvent pas de rubrique adaptée. C'est le "fourre tout". Chacun peut publier ses messages ici si il ne sait pas où les placer.
Sur simple demande, l'ouverture de nouveaux forums et sous-forums peut être étudiée.
Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera supprimé.
Les modifications de titres (et de textes) se font avec "EDITER" qui se trouve pendant un certain temps en haut à droite de vos messages.
Wildfly
Messages : 2
Inscription : 26 sept. 2019, 22:28

Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Wildfly »

Bonjour,
Voila, je suis un nouveau dans l'aviation , cependant j'ai une question un peu préoccupante ..
En effet je me demande si il y'a un risque réel avec l'hélice lors de la prévol et a la fin lors du nettoyage de l'avion ,
Exemple quand je me trouve prêt de l'hélice pour la nettoyer et voir si elle en bonne état , je me dit: "qu'elle pourrais démarrer toute seul" :roll: , je sais que il faut qu'il y'a la clé sur le contact, mais j'ai entendu dire qu'il peut y'avoir des problèmes , exemple imaginons que quelqu’un a oublié de laisser la clé sur le contact .. "
Je me demande donc comment un moteur marche vraiment sur un ULM Pioner 200 ? Et ya t'il vraiment un risque de se faire découper en steak haché :? Ou bien il y'a bien une sécurité a cela ?
Merci !
Luciano
Administrateur du site
Messages : 2815
Inscription : 06 sept. 2011, 21:17
Localisation : Bruxelles

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Luciano »

Bonjour,

la seule sécurité, à part démonter l'hélice a chaque fois qu'on arrête le moteur :lol: , c'est d'exécuter la checklist de mise à l'arrêt du moteur (dans le désordre: contact, allumage, position accélérateur, robinet d'arrivée carburant, etc...).

Ceci étant dit, un danger sournois se présente alors que le moteur est encore très chaud et qu'un des cylindres est encore gorgé de gaz frais comprimés; ceux-ci pouvant exploser en mode auto-allumage au moindre mouvement de l'hélice.
Il faut donc attendre un peu avant de manipuler un moteur chaud et surtout ne pas oublier de couper les gaz avant de procéder à l'arrêt du moteur afin de décharger au maximum le contenu des cylindres.(mais çà fait partie de la checklist ...)

Bons vols,
Luciano
jplandez
Messages : 2748
Inscription : 26 juil. 2011, 20:47
Localisation : France - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par jplandez »

Sur les avions dotés d'un réglage de richesse, on arrêtait toujours le moteur avec (etouffoir), pas avec le contact magnétos.
On m'a toujours appris, même avec cette précaution, de jamais manipuler une hélice sans considérer que le moteur pouvait démarrer.
C'était surtout vrai avec les magnétos (à declic), il suffisait de passer le point d'allumage, si le contact était oublié ou défectueux pour que ca démarre.
L'auto-allumage, je ne crois pas trop.
Quatrailes
Messages : 64
Inscription : 15 mai 2018, 10:06
Localisation : Ile de France

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Quatrailes »

Bonjour

Sur un Pioneer 200 le moteur est un Rotax 912.
L'allumage est électronique, pas de magnéto et pas de risque de démarrage intempestif.
Un ULM qui aurait un allumage magnéto (dérivé de VW genre Limbach etc, ou moteur 2 temps traditionnel) rentre dans la catégorie des hélices à risque.

Seul le fil de mise à la masse de la bobine, qui pourrait être coupé ou débranché après une manip d'entretien, inhibe l'allumage si la clé est sur "OFF" .
D185509
Messages : 578
Inscription : 03 nov. 2012, 18:14

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par D185509 »

jplandez a écrit :Sur les avions dotés d'un réglage de richesse, on arrêtait toujours le moteur avec (etouffoir), pas avec le contact magnétos.
On m'a toujours appris, même avec cette précaution, de jamais manipuler une hélice sans considérer que le moteur pouvait démarrer.
C'était surtout vrai avec les magnétos (à declic), il suffisait de passer le point d'allumage, si le contact était oublié ou défectueux pour que ca démarre.
L'auto-allumage, je ne crois pas trop.

Bonjour l'ami !
Parlons moteur, pas gadget, comment crois tu qu'un moteur repart à l'envers quand un indélicat coupe avec les magnétos au lieu de tirer l'étouffoir ?
Au passage ça nique la pompe à vide grave !
Auto allumage ou intervention de l’esprit saint ?
Après tout chacun a le droit de penser ce qu'il pense, par contre l'écrire...!
Bons vols à tous, Pedro.
jeepjodel
Messages : 273
Inscription : 31 janv. 2015, 14:23

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par jeepjodel »

Bonsoir,

Un Rotax 912 peut parfaitement démarrer en tournant l'hélice même si les 2 inters de coupure allumage sont couper ainsi que le coupe batterie .
Quand on brasse il faut le faire très lentement . Les inters mettent à la masse les allumages et si il y a une coupure du fils ou mauvaise masse ça peut démarrer .

Bon vol .
D185509
Messages : 578
Inscription : 03 nov. 2012, 18:14

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par D185509 »

On apprend toujours quelques choses sur ce site!
Comment un moteur Rotax qui ne démarre pas tant qu'une certaine vitesse est atteinte par le démarreur (batterie faible) peut il démarrer sur une impulsion manuelle à l'hélice?
Si vous avez un cas concret ce serait bien de le signaler afin que cette interrogation trouve une explication!
Bon après rien ne peut m'étonner mais bon, jamais vu ça !
Je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, une hélice ne doit pas être manipulée sans précaution, par principe élémentaire.
Lors des prises de compression les bougies du haut ou du bas selon type de capot moteur sont déposées donc pas de risque de voir le moteur passer une compression bien que le moteur soit chaud.
Merci tout de même de l'info, on ne sait jamais ! :lol:
:arrow: :arrow: :arrow: Pedro.
Antoine2015
Messages : 315
Inscription : 13 juin 2015, 23:26
Localisation : LFXU et Tunis

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Antoine2015 »

Du fait du risque intempestif de démarrage, qui est propre à certains moteurs, une règle à respecter, quand on brasse l'hélice, est de systématiquement se mettre derrière elle
Ça doit être un réflexe

Pourquoi?
Si pour une raison ou une autre le moteur démarrait et que l'avion faisait un bon en avant, étant derrière l'hélice, on risque moins d'être déchiqueté par les pales.
Wildfly
Messages : 2
Inscription : 26 sept. 2019, 22:28

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Wildfly »

Mhh :|
Donc si je comprend bien , il y'a quand même un risque que le moteur sur pioner 200 démarre et que l'hélice démarre automatiquement .. :shock:
Mais pour cela il faudrait effectivement que on donne une certaine rotation a l'hélice non..?
Non car ça me fait un peu bizarre de me dire que a chaque inspection ou nettoyage de l'hélice que le moteur s'auto démarre en touchant a peine l'hélice .. puis que la clé est sur OFF ou Enlever..
( Et moi qui met ma tête a travers pour voir si tous est nickel :roll: )
Les réponses sont différente de chacun.. je reste toujours un peu sceptique a cette idée de démarrage automatique
Claude Nowak
Messages : 2737
Inscription : 15 janv. 2014, 21:11

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Claude Nowak »

Je suis surpris que tu te fasses autant de nœuds au cerveau pour cette histoire d helice. À froid, rien ne peut faire démarrer un 912 contact coupé ( et même avec le contact mis, il ne doit pas être facile à démarrer à la main)
A chaud, tu n y touches pas et tu attends qu il devienne ....froid.
jplandez
Messages : 2748
Inscription : 26 juil. 2011, 20:47
Localisation : France - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par jplandez »

Le risque est réel avec les moteurs de grosse cylindrée "direct drive" a magnétos (genre les Lyco).
Si le moteur s'arrête avec un piston proche du point d'allumage, avec de l'air et de l'essence dedans, le moindre mouvement de l'hélice peut provoquer l'allumage (si pas contact coupé), et donc un mouvement très violent de l'hélice.
Avec les Ratox, je sais pas, c'est surement plus rare.
La prendre dans les r....s, ca fait mal, sur la tête, c'est le cimetière.
Vieux-Bandit
Messages : 139
Inscription : 08 avr. 2016, 13:43
Localisation : Bavière... pour certains ce n´est pas l´Allemagne! :D

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Vieux-Bandit »

jplandez a écrit :Le risque est réel avec les moteurs de grosse cylindrée "direct drive" a magnétos (genre les Lyco).
C´est aussi un avantage réel d´avoir un moteur qui peut démarrer sans aucune aide électrique.
Demandes aux proprios de beaucoup de Super-Cub en Alaska... ils loueront tous cet avantage! ;) ... qui n´est absolument pas sans risques!
jeepjodel
Messages : 273
Inscription : 31 janv. 2015, 14:23

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par jeepjodel »

Bonjour,

Démarrer un Ratox a l'hélice c'est parfaitement possible pour l'avoir fait plusieurs fois pour raison de batterie faible .
C'est encore plus facile avec les CDI non Ratox qui ont double alimentation batterie et allumage moteur . Pas besoin des 500T pour démarrer .

Bon vol .
jplandez
Messages : 2748
Inscription : 26 juil. 2011, 20:47
Localisation : France - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par jplandez »

Le risque est bien réel, il faut d'abord en être conscient, et ensuite ne faire que des gestes appropriés.
Toutefois tu as raison, on peut mettre en route un gros "lyco" sans batterie, Il faut faire "comme il faut".
Vieux-Bandit
Messages : 139
Inscription : 08 avr. 2016, 13:43
Localisation : Bavière... pour certains ce n´est pas l´Allemagne! :D

Re: Démarrage automatique de l'hélice?

Message par Vieux-Bandit »

jplandez a écrit :Toutefois tu as raison, on peut mettre en route un gros "lyco" sans batterie, Il faut faire "comme il faut".
Après tout dépend bien sur de la température ambiante... ca marche moins bien par -40°C :roll:
Pour ceux que cela intéressent et qui n´ont pas de problèmes à lire en anglais, il y a deux biographies superbes de deux (pionniers) bush-pilots arrivés en Alaska juste après la seconde guerre mondiale.
https://images-na.ssl-images-amazon.com ... 3,200_.jpg
https://images-na.ssl-images-amazon.com ... YsJjpL.jpg

Les deux ont volé à des périodes similaires mais dans des régions très différentes.
James "Andy" Anderson dans le centre de l´Alaska et principalement au delà du cercle arctique.
Don Sheldon dans les montagnes du Denali donc plus au sud.

Les photos sont des liens amazon mais il est possible de les trouver dans de vrais librairies (surtout en ligne).
Bonne lectures! ;)
Répondre

Revenir à « DISCUSSIONS GENERALES : FOURRE-TOUT et Sujets aéronautiques INCLASSABLES »