Page 9 sur 12

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 28 Juin 2017, 21:12
par Mobilis
Cette discussion (malgré les divergences) est fort intéressante.
Question : peut-on mélanger un fond de réservoir en SP98 avec un plein de UL91 ?

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 28 Juin 2017, 21:16
par Luciano
Sans aucun problème.

Bons vols,
Luciano

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 28 Juin 2017, 21:25
par Luciano
overlord a écrit:... ni d'ailleurs de Vapor-Lock sur mon 912


Tu as de la chance !

Un vapor block au décollage, j'en ai eu plusieurs, et il vaut mieux ne pas insister !

Bons vols,
Luciano

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 28 Juin 2017, 21:40
par overlord
Je ne sais pas si la chance est de la partie dans ce constat, espérons que non !
je pense plutôt que la conception de la partie moteur et circuit essence est concernée, c'est important dans ce cas précis.
En effet, si le vapor-lock se produit au décollage, cela indique que la température de l'essence n'est plus suffisamment contenue, elle atteint une température limite de gazéification !
Il est alors possible que le circuit soit mal protégé des sources chaudes potentielles ?
Après les minutes inévitables de la mise en route et du roulage, c'est quand même assez étonnant de constater du vapor-lock au décollage vu que l'essence à circulé dans les circuits.
A moins que le décollage intervienne très tôt après la mise en route ?
couverture de survie sur le capot peut être.
D'un autre coté, à part un épisode chaud exceptionnel comme la dernière semaine dans le Nord de la France c'est pas vraiment très chaud dans le coin...

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 28 Juin 2017, 22:47
par jplandez
Méthode apprise sur les Lycosaures (Manuel de vol DR400 par exemple)
Avant mise en route : pompe électrique = on ( pour remplir le carbu)
Après démarrage :pompe électrique "off". Pression vérifiée.
Chauffe si nécessaire, puis roulage.
Au point d'arrêt, essais moteur (avec la pompe mécanique seule). Si vapor lock ca devrait se voir là.
Ensuite, pour le décollage : pompe électrique "on". Elle amène un surcroît de pression. Si pas de vapor lock aux essais, la pression supplémentaire diminue le risque.

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 29 Juin 2017, 05:57
par overlord
Oui mais !
Le DR400 n'a pas du tout la même architecture de circuit essence, l'unique carburateur est sous le moteur ainsi que les durites alors que le Rotax en à deux avec un circuit durites au dessus du moteur directement sous le capot.
Le circuit essence du Rotax est donc bien plus exposé aux fortes températures que sur le DR400
Quoi qu'il en soit, la 100LL n'est pas adaptée à nos moteurs qui sont prévus pour tourner avec de l'essence 85 MON (=95 RON) à comparer avec l'essence 100LL qui fait 100 MON .
Les huiles synthétiques utilisées dans les moteurs Rotax 912 ne sont pas plus compatibles avec le plomb de l'avgas,
Utilisé de la 100LL lorsqu'il y a un risque manifeste de vapor lock, est une solution envisageable, le constructeur des Rotax l'indique par ailleurs que c'est possible, mais non recommandé.
C'est une solution mais pas un remède, si cela se produit il vaut mieux chercher ce qui cloche dans le circuit au lieu de mettre de l'Avgas pour solde de tout compte.
Donc si l'installation du circuit essence est bien faite, et que les précautions minimums avant le décollage sont respectée il y a en fait peu de risque.
La pompe de gavage électrique au décollage, diminue l'apparition du vapo lock en augmentant la pression dans le circuit.
Durites essences le plus loin possible des points chaud et/ou calorifugées (gaine anti-feu)
Durites épaisses caoutchouc double paroi.
Laisser fonctionner le moteur le temps nécessaire pour vider les cuves des carburateurs le 912 ne fonctionnant pas très longtemps sans alimentation essence.
En vol, il n'y a plus de raison d'avoir ce genre de problème.

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 21 Oct 2017, 19:41
par overlord
Pour information faisant suite à la discution SP95 et SP98
Après de multiples relance et une promesse de réponse de 50 millions de consommateurs aucune explication de la potentielle différence de composition de ces deux produits ?
J'ai quasiment l'impression que l'on ne souhaite pas répondre ou que la question n'est pas la bien venue !
La tarification et le mode de taxation est différent pour le SP98 ? et pourquoi donc ! c'est bien la question..
Pour le reste la norme Européenne EN 228 est bien celle qui est en vigueur et respectée par les raffinerie. On peut donc comprendre que le transporteur va charger sur une Raffinerie X et va bien livrer pas mal de distributeurs Y, Z, etc...
EN 228 et bien la norme préconisée par ROTAX et l'indice d'octane recherché RON (Research Octane Number) est bien indiqué à 90 ROn pour le 912 UL (80 cv).
Voir l'instruction technique AVIREX concernant les fluides de fonctionnement adaptés pour les moteurs ROTAX® des types 912 i, 912 ET 914 (SÉRIE)
Pour le 912 A / F / UL: c'est minimum RON 90 (min. AKI* 87)
Le dernier manuel d'utilisation du moteur ROTAX 912 série indique par ailleurs la même chose.
Voila, j'en suis donc au même point et ma nouvelle voiture préconisée au SP95 permet de faire l'avitaillement des deux engins, l'un roulant l'autre volant avec le même produit et ticket de caisse.
C'est un côté négligeable mais néanmoins pratique.
Suite au prochain numéro...

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 23 Oct 2017, 21:18
par overlord
jplandez a écrit:Méthode apprise sur les Lycosaures (Manuel de vol DR400 par exemple)
Avant mise en route : pompe électrique = on ( pour remplir le carbu)
Après démarrage :pompe électrique "off". Pression vérifiée.
Chauffe si nécessaire, puis roulage.
Au point d'arrêt, essais moteur (avec la pompe mécanique seule). Si vapor lock ca devrait se voir là.
Ensuite, pour le décollage : pompe électrique "on". Elle amène un surcroît de pression. Si pas de vapor lock aux essais, la pression supplémentaire diminue le risque.

Sauf que...
Sur les ULM Ailes hautes il est déconseillé d'adjoindre une pompe électrique car cela peut entraîner une surpression néfaste sur les BING et provoquer un écoulement par le drain, le remède pouvant être alors pire que le mal !
Comme les carburateurs sont globalement au dessus des échappements et malgré les possibles coupelles, l’éjection d’essence en surpression dan,s le compartiment moteur n'est pas non plus la meilleure solution.
La pression essence doit rester vers 0,25 bar (mano pression essence) pas plus, ensuite, c'est l'installation d'un régulateur pour éviter le phénomène de surpression...
Encore, la quantité d'essence interne des BING est faible, essence fermée çà ne fonctionne pas bien longtemps, finalement c'est un trait de sécurité !
Dés lors que l'essence située sous le capot moteur à bien circulé, donc consommée, il n'y a plus de raison d'avoir du vaport-lock avec de l'essence "fraîche" en provenance du réservoir.
Si c'est le cas, le moteur ne fonctionne pas correctement de la mise en route jusqu'au décollage là, il y a une sacré problème car l'essence est globalement à un niveau de température inacceptable, à mon avis...
Donc bien faire fonctionner le moteur avant le décollage et/ou bien protéger le circuit essence susceptible d'être surchauffé en statique au soleil.

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 12 Nov 2017, 20:15
par overlord
Bon, toujours pas de nouvelle au sujet de la différence physique entre le SP95 désigné comme le 'super carburant Européen" et le SP98 !
Pas de nouvelle, bonne nouvelle ou mauvaise selon !

Le dernier bulletin de sécurité de la FFPLUM, BSV-42 Novembre 2017 par ailleurs toujours intéressant et utile, évoque le sujet de l'essence automobile la MOGAS.
Il indique, au demeurant, que la seule chose vraie serait qu'il y aurait ( je dis bien aurait) moins d'alcool Éthylique (Éthanol) dans le SP98 !
Dont acte, j'ai donc transmis en retour par mail, les deux dernières fiches produit qui elles sont toujours bien identiques ?

Il y a donc, sur le papier et à la sortie pour conformité de la Raffinerie X ou Y, 5% d’éthanol dans les deux produit 95 et 98 ! c'est la norme.

J'attend donc la réponse sur le sujet pour savoir ou en réalité le rédacteur trouve cette information qui peut être intéressante à plus d'un titre.

Cela fait des années que je trouve que le SP98 est toujours plus ou moins conseillé ou promotionné, il doit bien y avoir une raison mais laquelle ?
Outre cette idée de moindre quantité de ceci ou de cela ou d'ajout de ceci ou de celé, il n'en reste pas moins que la fiscalité n'est pas la même à la pompe, bien entendu taxe prélevée par l'état ! il doit bien y avoir une raison aussi ? mais laquelle c'est aussi la question..

On fini par imprimer dans le Cortex cérébral qu'il faut utiliser de la SP98 mais pour quelle raison, çà c'est la question que personne ne se pose ?

PS: Hosting Pics cela à fonctionné une fois et basta plus possible de coller des fichiers ? réinscription plus possible non plus m'indique que l'adresse mail n'est pas bonne alors que je n'en ai qu'une ?
Bref çà n'a pas duré bien longtemps...

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 12 Nov 2017, 20:36
par jplandez
Dans le temps, il se disait que la seule différence entre le super plombé et la 100LL était la teneur en eau, qui exigeait des précautions au transport et au stockage en cuves.
C'est peut être pareil pour la MOGAZ, qui sortent des mêmes raffineries.

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 12 Nov 2017, 21:00
par overlord
toujours le cas je pense la 100LL étant mieux élaborée et filtrée etc..
Cela dit il y a toujours un eu d'eau dans les produits pétroliers et même dans le kérosène malgré les filtres millipore !
Pour le reste, cette quantité d'eau à du nettement s'améliorer au fil du temps, les carburants ont bien évolués !

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 12 Nov 2017, 21:26
par overlord
Sur Wiki le lus simplement du monde on trouve cela !
Concernant le point de stricte des durites essence, c'est déjà un point défavorable jamais évoqué pour le cas de la SP98 ?

<<Trois différents types d'essences automobiles disponibles en France en 2010 existent :

le supercarburant sans plomb 95 ou SP95 (RON 95, MON 85) ;
le supercarburant sans plomb 98 ou SP98 (RON 98, MON 87) ;
le supercarburant sans plomb 95-E10 ou SP95-E10 (RON 95, MON 85).
La commercialisation du supercarburant dit « Super 97 » (RON 97, MON 86) a pris fin au cours du second semestre 2006. Depuis janvier 2000, il ne contenait plus de plomb mais du potassium (pour la protection des sièges de soupapes).

L’essence sans plomb 98 est plus détergente que l’essence sans plomb 95 et donc plus corrosive notamment pour les pièces en élastomères (caoutchoucs).
Ces deux carburants contiennent de fortes quantités de composés aromatiques solvants qui sont très toxiques.
Il faut donc éviter d’en respirer les vapeurs et de s'en servir comme agent de nettoyage ou de dégraissage.
En France, les taux de benzène de l’essence sans plomb (et du gazole) ont été réduits en 2000 (de 5 % à 1 % en volume)10 et l'ANSES a confirmé en 2014 le caractère fortement cancérigène et mutagène (notamment cause de leucémies) de cet additif.>>

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 12 Nov 2017, 22:46
par jplandez
overlord a écrit:Il faut donc éviter d’en respirer les vapeurs et de s'en servir comme agent de nettoyage ou de dégraissage.
En France, les taux de benzène de l’essence sans plomb (et du gazole) ont été réduits en 2000 (de 5 % à 1 % en volume)10 et l'ANSES a confirmé en 2014 le caractère fortement cancérigène et mutagène (notamment cause de leucémies) de cet additif.>>

Eh oui, il y a du benzène dans l'essence, je crois qu'il agit en tant qu'anti détonnant, en remplacement du plomb, et ca peut expliquer que les taux de compression ont baissé.
Ca explique peut être qu'il n'y a plus de "pompistes". Chacun prend sa dose. Pour ma part, je quand je fais le plein, je bloque le robinet avec le bouchon et je m'éloigne.
J'ai eu fait du nettoyage/dégraissage avec ces essences "sans plomb", (mais avec beaucoup de benzène, je ne l'ai compris que (trop) tard). C'est maintenant trop tard pour le regretter :( , mais je ne le fais plus. Inch Allah 8-)

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 13 Nov 2017, 08:23
par flyingman
Les moteurs 2 temps ont-ils moins/plus de contraintes concernant le type de carburant que les 4 temps?

Merci.

Re: Quelle essence pour les moteurs des ULM ?

MessagePosté: 13 Nov 2017, 11:48
par overlord
flyingman a écrit:Les moteurs 2 temps ont-ils moins/plus de contraintes concernant le type de carburant que les 4 temps?
Merci.


Extrait du livre ULM du rêve à la réalité !
<<Les moteurs deux-temps, qui sont lubrifiés par l'huile ajoutée, supporteront très bien l'essence achetée en grande surface (on purgera juste les réservoirs régulièrement).>>

http://aeromoto.free.fr/ULM_conseils/carburant.html