Page 7 sur 7

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 25 Jan 2014, 10:17
par kawa1135
Et que recommandait Great Plains, comme carbus?

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 25 Jan 2014, 13:40
par Toms
kawa1135 a écrit:Et que recommandait Great Plains, comme carbus?

Ils proposent une liste de carbus:
http://www.greatplainsas.com/sccarb.html
A l'époque, le Zénith 1821 S en faisait partie.

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 26 Jan 2014, 09:57
par Toms
A partir de là, les choses vont évoluer rapidement. Pour commencer, je cale mon vieil allumage à rupteur en statique ce qui supprime le soucis d’un calage peu adapté. Ensuite, après quelques changements de gicleur principal, les carburateurs donnent toute leur mesure. J’obtiens 2900 tours au décollage, ce que je n’avais jamais réussi à atteindre jusque là. Ca peut sembler faible pour un VW, et je n’ai jamais cherché à passer au dessus de 3000 ensuite. J’ai largement assez de puissance pour emmener les 400 kg max de mon Coach. Au cours des essais, j’aurai quand même une surprise : la membrane d’un des carburateurs, pourrie par les années de fonctionnement et de stockage, se rompt au cours d’un vol. Ce n’est pas catastrophique en soit, mais ça fait quand même chuter la puissance. Il me faudra chercher pas mal pour trouver la cause, puis ce sera l’occasion de remettre à neuf mes deux vieux carbus (joints, flotteurs, pointeaux…) Tout joyeux d’avoir un moteur qui fonctionne, je lui ferai même cadeau d’une sucrerie : un catalyseur Broquet : http://www.edt-info.com/broqu/index.html
[ img ]
Je me permet d’ajouter une nouvelle citation de Peyot à ce sujet : « Ca ? C’est aussi efficace qu’un curé devant un corbillard ! »

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 31 Jan 2014, 11:18
par Toms
Donc, après quelques tâtonnements, j'obtiens enfin de vrais résultats.
Je vais progressivement m'enhardir, aller de plus en plus loin (En allant même jusqu'à Vichy en une traite pour un rassemblement du RSA, 4H10 de vol), écumer les altisurfaces des Pyrénées (avec parfois une réussite discutable, mais toujours en y prenant beaucoup de plaisir).
[ img ]
Le Coach a aujourd'hui plus de 1000 heures de vol, sans autres problèmes majeurs que ceux que je lui ai infligés. Bien sûr, il ne vole pas très vite, je me gèle dans son cockpit l'hiver, il rebondit volontiers à l'atterrissage quand les sandow sont un peu vieux, mais il me procure toujours le même plaisir à chaque vol. Son coté atypique attire et fait sourire dans les rassemblements.
Et finalement, c'est peut être ça qui me plait!

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 31 Jan 2014, 14:40
par kawa1135
Toms a écrit:...... Son coté atypique attire et fait sourire dans les rassemblements.Et finalement, c'est peut être ça qui me plait!


Peut-être, que c'est aussi cela, le "voir et être vu"! ;) .....Quelque part, c'est vital!....Parole de motard!! :lol:

Re: Présentation du coach II S

MessagePosté: 15 Oct 2017, 15:30
par erkki67
Bonjour

Existe t’il un avion similaire au coach mais avec une aile carrė et une empenage plus fin en design?

Erkki