LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera supprimé.
Les modifications de titres (et de textes) se font avec "EDITER" qui se trouve pendant un certain temps en haut à droite de vos messages.
Répondre
first to fly
Messages : 174
Inscription : 30 déc. 2019, 17:30
Localisation : dordogne

LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par first to fly »

Bonsoir,
est-ce que certains d'entre vous ont déjà pratiquer de cette façon par LORAVIA pour leurs moteurs ROTAX :roll:
Frédéric
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
first to fly
Messages : 174
Inscription : 30 déc. 2019, 17:30
Localisation : dordogne

Re: LORVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par first to fly »

LES RISQUES LIÉS AU MANUEL
ENTRETIEN ROTAX912 ET 9125
LORAVIA propose aux propriétaires de moteurs 912 et 912S de ne plus se rendre inutilement et dangereusement responsable en cas de non respect de certaines préconisations superflues figurant dans le manuel d'entretien ROTAX (échéances calendaires, potentiels horaires, exigence d'origine des pièces, qualification de l'opérateur-mécanicien.) pour la gestion d'ULM et d'aéronefs non certifiés.
En effet, si le manuel d'entretien Rotax n'est pas respecté à la lettre, les éventuelles victimes d'un atterrissage mal négocié, consécutif à une panne moteur, peuvent se retourner contre le propriétaire de l'aéronef pour défaut d'entretien du moteur.
Or si on suit les prescriptions du motoriste autrichien, on arrive à des situations où, par exemple, un moteur totalisant seulement 500 heures et 13 ans d'existence ne devrait plus être utilisé; alors que celui-ci fonctionne aussi bien qu'un moteur neuf !
Ce risque concerne aussi bien les gestionnaires privés que les présidents de club ou les dirigeants d'entreprise..
NOTRE SOLUTION:
Suite à la révision ou la rénovation de votre moteur dans ses ateliers, LORAVIA propose de transformer les moteurs Rotax 912 ou 912S en moteurs LOR 912 ou LOR 912 S et de fournir 3 manuels moins exigeants (installation, utilisation, entretien) qui sont le fruit de 30 années d'entretien des moteurs Rotax 2 et 4 temps, et qui permettent d'utiliser les moteurs pour 20 ans (avant révision pour changement des
joints) et 2000 heures, quel que soit le type ou numéro de série. De même, il ne sera plus nécessaire de faire appel a un personnel agrée par Rotax pour l'entretien, ni d'utiliser obligatoirement des pièces d'origine Rotax.
La transformation s'accompagne d'une modification des marquages de cache- culbuteurs, ainsi que l'échange de la plaque d'identification, dont le nom du moteur et du fabriquant est changé, mais dont le numéro de série est conservé). Cette prestation est facturée 500 euros tte, en plus du forfait révision ou rénovation appliqué.
Il faudra faire valider cette modification de moteur auprès de la DGAC,en produisant le nouveau manuel d'entretien LORAVIA, la validation ne comporte aucune difficultés puisque les moteurs LOR912 et LOR 912S sont strictement de même poids, encombrement et puissance que les 912 et 912S.
EXTRAIT DU MANUEL DE MAINTENANCE LORAVIA
Patricklfgo
Messages : 61
Inscription : 12 févr. 2022, 19:11
Contact :

Re: LORVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par Patricklfgo »

Bonjour, tout cela m'étonnera toujours beaucoup .
Dans le monde de l'ulm, les pilotes (et fédé) ont validé les potentiels calendaire Rotax. à coté de cela , dans le monde des constructeurs amateurs, la notion de potentiel calendaire moteur constructeur n'existe plus . Le programme d’entretien ( PE) est rédigé par et sous la responsabilité du propriétaire et pris en compte par le Rsanav ou l'OSAC. et on ne parle plus de potentiel calendaire depuis .. des siècles puisque de très nombreux moteurs C90 , O200 etc volent en toute légalité après deux ou trois vies et des décennies d'age !!

j'avoue ne pas comprendre la logique des potentiels calendaires des Rotax sur ulm ( je ne parle pas des potentiels usure = heures de vol )

beaucoup de moteur d'avions ( de toutes catégories de certifications) sont " on condition " il est juste logique et intelligent de faire des compressions et un échantillonnage d'huile annuellement si ça vous tranquillise ( et si vous l'avez écrit dans le PE)
Replique 7/8 SE5 Poccino
j.godard
Messages : 439
Inscription : 01 juin 2015, 07:05
Localisation : Basé à St André de l'Eure LFFD
Contact :

Re: LORVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par j.godard »

Des petits malins chez « Loravia ». Où comment profiter de l’incrédulité des pilotes ulm.
Que Claude ait besoin d’user de tels stratagèmes pour grappiller trois sous interroge.
Bons vols.
Joël.
Avatar de l’utilisateur
piper84
Messages : 217
Inscription : 19 mai 2013, 13:30
Localisation : Rhône Alpes, Drôme, LFHD PIERRELATTE

Re: LORVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par piper84 »

Claude "grappille trois sous" peut être, mais si cela supprime le risque de se voir refuser une indemnisation sous prétexte de durée de vie calendaire du moteur, n'est ce pas aussi le propriétaire du moteur qui y trouve son compte :?:
AIRLONY SKYLANE, Pierrelatte LFHD (26)
Patricklfgo
Messages : 61
Inscription : 12 févr. 2022, 19:11
Contact :

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par Patricklfgo »

c 'est une pratique acceptée en aviation . vous prenez un moteur O200, vous montez des pistons faits sur mesure ainsi qu'un arbre à came spécifique, votre moteur sera déclaré comme un : XX001. je l'ai personnellement appliqué sur un avion que j'avais construit et dont le moteur O200 que j'avais récupéré a été révisé et modifié par mes soins . accepté OSAC
Replique 7/8 SE5 Poccino
bebe44
Messages : 3671
Inscription : 25 janv. 2011, 22:32

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par bebe44 »

@ Utilisateurs de Rotax 912
Page 12 du Vol Moteur N°437 de juillet 2022, le patron de Loravia, Claude Kieger s'exprime sur les abus de pouvoir de Rotax quant aux exigences d'entretien de ses moteurs.
Aussi, il soulève les dégâts que cela engendrerait s'il fallait appliquer ces exigences qui sont forcément relayées par d'autres qui veulent récupérer ce marché.
L'aviation certifiée en a souffert en son temps et maintenant ce serait au tour des ULM.
Comme exprimé plus haut dans ce sujet, les moteurs avions sous CDN-R et CNRA sont libres de potentiel qu'il soit calendaire ou temps d'utilisation.
Rotax étant détenteur de monopôle, pourrait bien scier la branche sur laquelle il est assis.
à vous lire
woodplane
Messages : 88
Inscription : 22 avr. 2020, 16:11

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par woodplane »

Le problème c'est qu'il est écrit dans le manuel de maintenance ROTAX des recommandations de limitations des potentiels (horaires et calendaires) pour le moteur (912 série) lui-même et le réducteur.

Ce ne sont que des recommandations mais pas des obligations, tout comme pour Lycoming et Continental.
Une manière d'ouvrir le parapluie !

Les propriétaires sont libres d'appliquer, ou pas, ces recommandations (idem dans l'aviation certifiée maintenant) mais ils en assument la responsabilité.

Par contre, en cas d'accident avec blessés ou pire, les assureurs feront valoir les règles de maintenance recommandées par les constructeurs (moteur, hélice, cellule, parachute) pour se désengager de toutes indemnités dans le cas ou le propriétaire de l'aéronef a choisi de déroger aux potentiels limites.
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Messages : 280
Inscription : 13 sept. 2010, 16:27
Localisation : Sud-Ouest

Re: LORVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par Daniel »

j.godard a écrit : 18 févr. 2022, 21:10 Que Claude ait besoin d’user de tels stratagèmes pour grappiller trois sous interroge.
Par contre, que Rotax profite de son hégémonie pour racketer les proprio de moteurs plus garantis de belle lurette et pour la moindre pièce fabriquée en chine ne vous interroge pas… ?
Daniel
j.godard
Messages : 439
Inscription : 01 juin 2015, 07:05
Localisation : Basé à St André de l'Eure LFFD
Contact :

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par j.godard »

Bonjour,
Bien sûr que tout ça m’interroge, y compris lorsqu’on facture des pistons « Rotax » qui n’ont de Rotax que le nom du moteur sur lequel on va les monter et en fait fabriqués également en RPC.
Ce monde de l’ULM m’interroge mais ne me surprends plus.
Bons vols.
Joël.
Dudule
Messages : 43
Inscription : 16 juil. 2022, 10:39

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par Dudule »

Bonjour a tous

Cette manœuvre est illégale dans la mesure ou le dossier du constructeur indique la marque et le modèle du moteur, ainsi que la fiche d'identification, et le manuel d'entretien qui indique (ou pas) de se référer au manuel Rotax, un changement de marque et modèle de moteur même physiquement identique ainsi que du manuel d'entretien ne peut se faire que par l’émission d'une nouvelle fiche d'identification par la DGAC a la demande du constructeur comme le passage a 500 kg de masse maxi.
Et comme la loi impose de respecter le manuel d'entretien du constructeur de l'ULM il n'y a pas d'échappatoire légale, sauf a construire vous-même votre ULM et constituer le dossier pour la DGAC.

Cordialement
Le train c'est comme la musique, quand c'est classique c'est beau mais c'est chiant.
chtirlipimpon
Messages : 58
Inscription : 01 janv. 2012, 18:15

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par chtirlipimpon »

Il suffit de faire une modification majeure il me semble, comme lorsque l'on met une hélice non prévue par le constructeur.


(on est quand même au comble de la débilité administrative ! Perso mon moteur a dépassé le calendaire et hors de question que je le défiabilise avec une révision complète)
Dudule
Messages : 43
Inscription : 16 juil. 2022, 10:39

Re: LORAVIA ET ROTAX ENTRETIEN ECHEANCE CALENDAIRE

Message par Dudule »

Bonjour Chtirlipimpon

si on veut mettre une hélice non prévue par le constructeur comme pour le moteur il faut établir un dossier technique pour l'ULM en cause (non prevu par Loravia a ce qu'il semble), même si c'est le fabriquant de l’hélice qui fourni les documents.

https://www.ecologie.gouv.fr/sites/defa ... ations.pdf

Sinon il y a des opérations de maintenance justifiées par l'age du moteur, en particulier pour le refroidissement liquide car liquide et durits vieillissent, le circuit carburant aussi.

Cordialement
Le train c'est comme la musique, quand c'est classique c'est beau mais c'est chiant.
Répondre

Revenir à « ROTAX »