Extracteur de Mandl

Il ne s'agit pas seulement de la forme des aéronefs ...
Profils d'ailes - Prises d'air - Dispositifs hypersustentateurs - Etc.
Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera supprimé.
Les modifications de titres (et de textes) se font avec "EDITER" qui se trouve pendant un certain temps en haut à droite de vos messages.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yankeeromeo
Messages : 3612
Inscription : 05 nov. 2010, 19:44
Localisation : France - Poitou - Vendée - LFFK
Contact :

Extracteur de Mandl

Message par Yankeeromeo »

Messages ci dessous copiés d'un autre sujet, afin de former un sujet spécifique ici.
Admin



Les entrées d'air sont très importantes, c'est sûr, mais il ne faudrait pas oublier les sorties !
On cherche à faire entrer l'air sous le capot pour refroidir le moteur, mais si on ne prévoit pas de sortie, soit il sortira quand même de façon anarchique, autrement dit turbulente, soit il créera "un bouchon", c'est-à-dire une surpression qui empêchera son entrée efficace.
Dans le vol à voile, où on chasse toute traînée, les aérodynamiciens ont déjà fait des recherches, et ils ont bien prouvé l'utilité de l'extraction d'air.
Extracteur de Mandl.
Il s'agit, en effet, d'une sorte de prise NACA inversée, sauf qu'elle est arrondie. Non seulement la forme, mais aussi l'emplacement de l'extracteur a son importance.
Dans un ULM bois-et-toile, ou tube-et-toile, qui est loin d'être étanche, cette nécessité est peut-être moins évidente, mais elle l'est bien plus dans une construction en composite. Il est clair que, si on veut améliorer le refroidissement du moteur, une des pistes à explorer après une bonne entrée, est certainement une bonne sortie d'air.
Dans un cas que je connais, le refroidissement insuffisant d'un Jabiru a obligé le propriétaire à doubler la surface de sortie d'air du moteur, en plus de modification de la taille et la position du radiateur d'huile.
Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him... more money.
Honi soit qui mal y pense !
Yankee-Romeo sur Facebook Image
swiftlightpas
Messages : 1804
Inscription : 08 août 2011, 13:50
Localisation : France - Nord Est

Re: Refroidissement sur VIRUS

Message par swiftlightpas »

oui bien sûr la section de sortie va de pair, mais il ne suffit pas de faire un trou gros comme une bassine, il faut aussi un déflecteur ad hoc pour engendrer une dépression d'extraction: si on n'en met pas l'air sort mal, surtout en montée lorsque l'appareil est cabré...
Avatar de l’utilisateur
Yankeeromeo
Messages : 3612
Inscription : 05 nov. 2010, 19:44
Localisation : France - Poitou - Vendée - LFFK
Contact :

Re: Refroidissement sur VIRUS

Message par Yankeeromeo »

C'est bien pour cela que j'ai donné un lien pour l'extracteur de Mandl... On peut s'en inspirer.
Bonne cogitation. :)
Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him... more money.
Honi soit qui mal y pense !
Yankee-Romeo sur Facebook Image
swiftlightpas
Messages : 1804
Inscription : 08 août 2011, 13:50
Localisation : France - Nord Est

Re: Refroidissement sur VIRUS

Message par swiftlightpas »

Cette sortie Mandl ne convient pas pour un 912 monté dans le nez car il ne formerait aucune dépression: là sur ce planeur ça marche parcequ'il est situé dans une zone dépressionnaire à l'arrière du poste pilote et ça ne sert que pour la ventilation du poste pilote...c'est bien autre chose que les m3 par minute requis pour refroidir un moteur...
Avatar de l’utilisateur
Yankeeromeo
Messages : 3612
Inscription : 05 nov. 2010, 19:44
Localisation : France - Poitou - Vendée - LFFK
Contact :

Re: Refroidissement sur VIRUS

Message par Yankeeromeo »

Je n'ai jamais dit qu'il fallait appliquer cette conception à la lettre...
Mon propos était qu'il ne sert à rien de soigner les entrées d'air, s'il n'y a pas de sortie.
Récemment, sur le RF-47 d'un copain, le refroidissement de son Jabiru lui posant des problèmes, il l'a amélioré grandement en changeant la taille et l'emplacement du radiateur d'huile. Mais ce n'est qu'en doublant la surface de la sortie d'air, qu'il a complètement résolu le problème.
Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him... more money.
Honi soit qui mal y pense !
Yankee-Romeo sur Facebook Image
vroummm
Messages : 15
Inscription : 09 sept. 2010, 08:11

Re: Extracteur de Mandl

Message par vroummm »

Des extracteur de Mandl, il y en a sur les capots de Skyranger, mais il n'y en plus sur les capots des Nynja. Est-ce que cela signifie qu'ils étaient pas assez effficace. Je crois que oui, sinon ils seraient restés.
Avatar de l’utilisateur
Yankeeromeo
Messages : 3612
Inscription : 05 nov. 2010, 19:44
Localisation : France - Poitou - Vendée - LFFK
Contact :

Re: Extracteur de Mandl

Message par Yankeeromeo »

C'est bien le problème : il ne suffit pas de placer n'importe où, et n'importe comment un extracteur pour que ça marche !
Il faut étudier son emplacement en fonction de la machine, et sa taille en fonction des besoins en refroidissement du moteur.
J'ai déjà parlé ici du Speedjojo, sur son blog il y a une mine d'information à ce sujet.
Notamment ça :
Image
Sur un autre forum, notre ami, gazaile100 expliquait déjà :
gazaile100 a écrit :(...) Je n'ai pas les références exactes mais quelques souvenirs de littérature concernant la conception de telles prises.
Pour une bonne efficacité en mode ENTREE d'air, il faut que le rapport hauteur largeur de la surface d'entrée soit de 1/5.
Soit pour une profondeur de 2 cm une largeur de 10, soit 20 cm2 dans cet exemple. La pente du triangle doit etre de moins de 15%.

Pour le mode SORTIE, il faut multiplier la surface d'entrée par 5, soit 100 cm2 pour l'entrée citée plus haut, pour éliminer les phénomènes de surpression interne, dans le cas d'un conduit étanche (le cockpit pouvant etre considéré comme tel).
Pour une meilleure efficacité, on placera l'entrée sur une zone en surpression, et pour la sortie dans une zone en dépression, par exemple à l'arrière de la verrière dans la descente dorsale.
Tout cela demande du travail et du temps. Et si l'emplacement de l'extracteur n'est pas situé dans une zone dépressionnaire, il ne sert effectivement à rien...
Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him... more money.
Honi soit qui mal y pense !
Yankee-Romeo sur Facebook Image
Avatar de l’utilisateur
Pimprenelle
Messages : 1376
Inscription : 23 févr. 2011, 18:37
Localisation : France - Argenton sur creuse (LFEG)

Re: Extracteur de Mandl

Message par Pimprenelle »

Mon propos était qu'il ne sert à rien de soigner les entrées d'air, s'il n'y a pas de sortie.
mon instructeur m'avait dit un jour que les sorties d'air doivent pratiquement faire le double des entrées d'air... c'est bon ou pas ?
Live to Fly , Fly to live !!
Avatar de l’utilisateur
gazaile100
Messages : 2710
Inscription : 21 nov. 2010, 14:35
Localisation : France - Picardie - Oise - Compiegne-Margny (LFAD)

Re: Extracteur de Mandl

Message par gazaile100 »

Voir plus haut:
5 fois est le ratio idéal.
Pour une entrée de 20cm2 (surface de l'entrée, pas surface de la prise d'air, qu'elle soit NACA ou autre),
la sortie devrait faire 100cm2
XK9 (FK9 Mk3 modifié train classique avec moteur VIJA 100cv, injection)
basé LFAD (Compiegne-Margny)
Avatar de l’utilisateur
jplandez
Messages : 2768
Inscription : 26 juil. 2011, 20:47
Localisation : France - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Re: Extracteur de Mandl

Message par jplandez »

Beau sujet de thèse pour un ingénieur en fin d'études. L'écoulement d'air pour qu'il rejoigne l'écoulement du fuselage sans turbulences, synonymes de trainée.
Y'a de quoi cogiter.. :D
Répondre

Revenir à « Aérodynamique »