debriefing passage FCL.055

La plupart des français de France ne sont pas très bon en anglais ... La maîtrise de l'anglais est pourtant utile dans aéronautique et indispensable hors des frontières francophones.
Ici on pourra poser des questions dont les réponses ne se trouvent pas dans un dictionnaire classique. Elles pourraient être données par les canadiens, les non-francophones, et les français de l'extérieur ...
Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera supprimé.
Les modifications de titres (et de textes) se font avec "EDITER" qui se trouve pendant un certain temps en haut à droite de vos messages.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
beber76
Messages : 15
Inscription : 16 janv. 2022, 11:31
Localisation : orgeval (78)

debriefing passage FCL.055

Message par beber76 »

Salut à tous!
Je vous fais juste un retour sur mon passage du FCL.055 chez Airexam à PARIS 14e.
D'abord boîte sérieuse et réactive, j'ai eu des sessions au choix maxi 2/3 jours après inscription. Ensuite c'était 30€ de moins que les autres y compris celles qui font passer en distanciel par zoom. Accueil professionnel et efficace.
Passage du test sur PC avec casque d''écoute.
1) Répondre à un QCM de 15 questions suite à écoute d'un échange ATC ou une vidéo. Vraiment facile (pour les oreilles habituées) et pas de réponses pièges, j'ai eu 100%.
2) On vous montre une vidéo (sans son pour moi) et vous devrez expliquer en introduction d'entretien et en Anglais bien sûr ce que vous y avez vu. Vous pouvez visionner cette vidéo autant de fois que nécessaire, vous avez un brouillon pour prendre les notes nécessaires.
Moi c'était un Twin Otter atterrissant a st-barth depuis la courte finale 10 au niveau du col (pour ceux qui connaissent, du vrai pilotage!) jusqu'à l'arrêt. La vidéo durait donc 30 secondes environ. Ici l'examinateur vérifie surtout votre niveau d'élocution en Anglais, il était content que je lui donne des détails précis qui démontraient une culture aéronautique mais bon ça c'est pas le but...Ca lui permet de voir en quelques secondes si vous pouvez tenir une conversation, il rebondissait sur ce que je disais en posant quelques questions, ce qui m'a amené à utiliser des termes précis Steep Approach, speed management, crosswind, rudder, full Flaps ou thrust reverser (ce dernier n'étant pas tout a fait exact pour un Twin Otter qui n'utilise pas un inverseur de poussée mais une variation de l'angle de pas des pales de l'hélice)
3) On vous demande de préparer un vol fictif où vous allez échanger avec un contrôleur, l'examinateur jouant le rôle du contrôleur. Vous avez un scénario avec 5 échanges, vous connaissez votre immatriculation, type d'avion, personnes a bord, provenance et destination. vous avez un peu de temps pour préparer et noter sur brouillon.
Attention, le "contrôleur" en vous répondant donne aussi des clairances ou infos météo/QNH/Altitudes que vous devez collationner avant de passer à la phrase suivante. C'est là que c'est pas évident car il faut être prêt à noter tout ce qu'il dit pour pouvoir collationner...D'ailleurs à l'issue il m'a débriefé et rappeler que c'est ça l'essentiel, sur notre premier échange je n'ai pas collationné et il m'a repris de volée avec un "Could you please acknowledge my last transmission !!!" , vous n'avez pas besoin de savoir réciter ou comprendre du Shakespear ou raconter votre vie...mais être capable de connaître les termes précis des contrôleurs, les comprendre, y répondre...
Pour Info l'examinateur a discuté avec moi avant le test, donc sans le vouloir je lui ai donner des infos sur le pourquoi du passage de ce test alors que je suis pilote ULM (prévison d'un vol vers les Iles Anglo-Normandes, JERSEY GUERNESEY, et donc obligation qu'un des membres d'équipage soit certifié) comme par hasard mon scénario de vol était exactement ça...Et donc si vous avez bien bossé un sujet en particulier échangez de bon coeur avec l'examinateur avant (il est sympa) mais si vous n'avez pas bossé, attention à ne pas donner des billes pour qu'il vous attende au tournant...enfin au virage pour nous !
Voilà, je suis niveau 5 donc c'est valable 6 ans...Mais attention, moi je me sens tout à fait à l'aise en conversation (raconter ma vie...pas de problème), et surtout en compréhension, c'est autre chose d'être réactif sur le bouton d'émission pour répondre en 5 secondes à un ordre d'un contrôleur Anglais ou Anglophone dans un aéroport ou un espace embouteillé avec un échange toute les 3 secondes entre 15 avions et un contrôleur...Il est pas là pour vous aider mais d'expérience il y a une limite à leur patience, déjà en Français parfois c'est laborieux et demande une grande anticipation et représentation mentale alors pas dans sa langue natale faut s'entraîner...Moi j'écoute souvent de l'ATC anglais ou américain, c'est ok maintenant je comprends très bien, mais soi-même parler avec facilité...heummm well well...
Antoine2015
Messages : 369
Inscription : 13 juin 2015, 23:26
Localisation : LFXU et Tunis

Re: debriefing passage FCL.055

Message par Antoine2015 »

Thanks
Cool
Have nice flights
But be aware that Gaulois speak only French
Avatar de l’utilisateur
lhservic
Messages : 127
Inscription : 07 juin 2010, 14:12
Localisation : France - Provence-Alpes-Côte d'Azur - Var - Fayence (LFMF)

Re: debriefing passage FCL.055

Message par lhservic »

Pas aussi sympa à Marseille où on veut “laver plus blanc que blanc “ !
J’ai été dégoûté; des remarques inutiles sur la prononciation de quelques mots qui s’écrivent en Français et en Anglais de la même façon.
Et des bandes magnétiques illisibles...
LFMF Fayence Pipistrel Alpha Trainer
Répondre

Revenir à « Anglais aéronautique »