Calculer les pénalités quand la masse augmente

Il ne s'agit pas seulement de la forme des aéronefs ...
Profils d'ailes - Prises d'air - Dispositifs hypersustentateurs - Etc.
Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera supprimé.
Les modifications de titres (et de textes) se font avec "EDITER" qui se trouve pendant un certain temps en haut à droite de vos messages.
Avatar de l’utilisateur
Tapejara
Messages : 49
Inscription : 30 janv. 2024, 12:12

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par Tapejara »

En effet si les ascendances sont suffisamment fortes pour aller au plafond avec une charge maximale, on gagnera en vitesse de transition et on sera mieux classé dans la compèt.
Être trop léger pour faire le même plafond ne permet pas de transiter plus vite, et on perd du temps, voir de la finesse sol face au vent. C'est une histoire de meilleur compromis.
Quand les conditions deviennent insuffisantes pour cette charge, on largue le ballast devenu trop lourd et on continue plus longtemps (mais moins vite). {Désolé je viens de redire ce que tu as déjà dis..}
A l'extrême, hyper léger on avance plus.
Les planneurs n'ont pas de moteur pour forcer les lois de l'aérodynamique.
Avec nos moulins on peut forcer un ballon a avancer par vent nul.
C'est assez marrant finalement.
Plus un ULM est mauvais en finesse, plus il gagne a être léger.
Étant loin de tout connaître, votre avis m'est important !
Avatar de l’utilisateur
criseliche
Messages : 167
Inscription : 10 oct. 2011, 19:49
Localisation : Montargis

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par criseliche »

bob 01 restons courtois et dans la bonne humeur même si on ne partage pas le point de vue ;)
nous sommes dans ce forum pour apprendre, et partager une passion commune

la charge alaire étant le rapport masse/surface portante , le ballastage (si on le comprend comme du largage d'eau) n'augmente donc pas la masse alaire, bien au contraire!

celà dit il est vrai que le ballastage peut impacter sur la position du CG et jouer aussi sur la trainée globale, et donc la trainée


mais on s' éloigne un peu de la question initiale.
Criseliche Jodel D185
Avatar de l’utilisateur
Bob01
Messages : 748
Inscription : 20 janv. 2018, 19:55

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par Bob01 »

On ballaste en remplissant, on déballaste en vidant.
Je n'ai jamais entendu autre chose en aviation.

En marine, c'est la même chose selon wikipédia. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ballast_(marine)
Un ballast est un réservoir d'eau de grande contenance équipant certains navires. Il est destiné à être rempli ou vidangé d'eau de mer afin d'optimiser la navigation. L'opération de vidange, ou déballastage, ...

Sur un planeur les ballasts sont quasiment toujours juste en avant du longeron et l'impact sur la position du CG est nul.
Sauf des rares ballasts de queue dont le rôle est de changer le centrage entre vol lent et vol rapide.
Avatar de l’utilisateur
criseliche
Messages : 167
Inscription : 10 oct. 2011, 19:49
Localisation : Montargis

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par criseliche »

dont acte; j'aurais du parler de delestage dans ma réponse pour être plus juste :o
il serait interessant de connaitre le modèle d'ulm pour lequel tapejar souhaite faire ses calculs
pour info le site ci joint est interessant pour approfondir ses connaissances sur la mécanique de vol
https://www.lavionnaire.fr
Criseliche Jodel D185
Avatar de l’utilisateur
Tapejara
Messages : 49
Inscription : 30 janv. 2024, 12:12

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par Tapejara »

Maintenant que chacun a largué ses ballasts... 🙂
Donc ce serai pour un pendulaire monoplace.
Ce genre de machine vole vers 75km/h
je considère une masse à vide de100kg et une mtow 250kg.
En version standard je compte 220kg, en max à 240kg.
La question qu'est ce que vont me coûter ces 20kg ?

Proposition de test :
Charge 240kg, régime 90% du RPM max, afficher une Vz de 100ft/mn, relever la vitesse Vi correspondante.
Charge 220kg, régime 90% du rpm max, afficher la Vi relevée précédemment, relever le Vz
J'obtiens le gain de Vz pour 20kg de moins au régime max continu raisonnable pour le moteur.

Ce test vous semble t'il valable ?
(L'idée c'est d'avoir le moins de variables possibles)
@Sonex, oui c'est sans doute très intéressant mais je n'ai pas le niveau pour bénéficier de ce type de stage.
J'en suis a la règle de trois... :oops: et c'est même pas une vanne :lol:
Étant loin de tout connaître, votre avis m'est important !
Avatar de l’utilisateur
criseliche
Messages : 167
Inscription : 10 oct. 2011, 19:49
Localisation : Montargis

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par criseliche »

c'est un vrai pb de concours d'entrée à supaéro que nous soumets l'ami tapejara!

la méthode me semble ok en 1ere approche (on cherche une vz de référence a une certaine charge et la vi qui va avec, puis on évalue vz a la meme vi mais avec moins de charge pour apprécier le gain) ai- je compris sans trop d'aspirine ? :?:

ma réponse : il faut essayer et mesurer; ça coute rien.

sur mon jodel j'ai aussi mené diverses mesures dans le même esprit et par curiosité pour évaluer les performance de l'engin.

cependant le problème de ces tests pour nous autres pauvres amateurs avec nos moyens du bord c'est que :

1) on n'est jamais assuré d'avoir mené les tests dans des condition MTO et aérauliques rigoureusement constantes;

2) les erreurs instrumentales ne sont pas négligeables (nos badins et varios ne sont pas hyper précis pour évaluer de petites différences, outre le fait que leur lecture n'est pas aisée si on est en vol solo; 20 kg sur 240kg ça fait environ 8% d'écart en masse; c'est pas énorme tandis que les erreurs instrumentales ou de lecture, et les écarts MTO peuvent êtres très supérieurs.)

mai encore une fois : faut essayer; ça peut donner au moins le sens des effets.
Criseliche Jodel D185
Avatar de l’utilisateur
sonex710
Messages : 825
Inscription : 08 août 2011, 11:17

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par sonex710 »

Hello !
On fait beaucoup de choses juste avec la règle de 3 !
Il faudrait faire quelques vols de test :
un à la vitesse maxi,
un à la vitesse de croisière
un à la vitesse de croisière et au taux de montée maxi
Le taux de montée permet de calculer la puissance de rab du moteur (avec le rendement d'hélice) en croisière :
P = m.g.Vz
En Watts, kg, m/s ... et 9,81.
C'est ce rab puissance qui permet d'emporter plus de masse, mais on en revient à la polaire :roll:
Avatar de l’utilisateur
Tapejara
Messages : 49
Inscription : 30 janv. 2024, 12:12

Re: Calculer les pénalités quand la masse augmente

Message par Tapejara »

criseliche a écrit : 11 févr. 2024, 20:55 la méthode me semble ok en 1ere approche (on cherche une vz de référence a une certaine charge et la vi qui va avec, puis on évalue vz a la meme vi mais avec moins de charge pour apprécier le gain) ai- je compris sans trop d'aspirine ? :?:
Oui c'est ça. J'ai réfléchi à des variantes en cherchant la meilleure Vz Vx et patati patata, sans doute comme toi j'avais déjà rempli un tableau d'essai, a faire une polaire et tout ça. Ça ne m'avait pas apporté grand chose si ce n'est de connaître mon taux de monté a différentes puissances et différentes Vi (sic! Ça fait tout suite 3 variables...et milles combinaisons)
Je n'ai pas pensé à le faire avec différentes charges.
Je trouve cette approche plus intéressante en ce sens que notre "variable imposée" n'est pas le moteur ni l'aile (on les ajuste comme on veut), mais la charge totale de l'appareil quand il faut passer un col.
Je garde ça a l'esprit quand j'aurai l'occasion d'essayer une machine de ce type.

@sonex710
Oui... et ... la(les) polaire(s) à differentes masses, je crois que même les constructeurs ne les ont pas tous.
C'est en fait une courbe très complexe. Pour un parapente, ça va ...
Tu ajoutes un moteur a puissance variable... Aïe.
Tu changes les masses aïe aïe
tu mélanges le tout aïe aïe aïe aïe aïe aïe tu as autant de polaires que d'échantillonnage de calcul.
La polaire dépasse de loin mon objectif, je veux juste connaître la pénalisation du taux de montée a une puissance moteur standard pour une masse x+1
Mais tes réponses m'aident à progresser !
Toutes les réponses d'ailleurs.
Je vais embarquer 20kg d'eau et larguer le ballast en vol , comme ça la mesure se fera dans le même vol :D

Pour l'instant je n'ai pas de pendulaire sous la main ... 8-) vais demander à un pote 😁
Merci à tous 🙂
Étant loin de tout connaître, votre avis m'est important !
Répondre

Revenir à « Aérodynamique »