De la responsabilité et du rôle d'un président d'association?

Où l´on peut discuter de tous les sujets, pas forcément d'aviation :
Histoires et images drôles, évènements, discussions, témoignages amusants !
Et aussi : sujets plus sérieux ...
Avatar de l’utilisateur
Bob01
Messages : 413
Inscription : 20 janv. 2018, 19:55

Re: De la responsabilité et du rôle d'un président d'association?

Message par Bob01 »

C'est exactement ce que j'ai écrit : laisser rouler une voiture alors qu'on sait qu'elle a des défauts, c'est bien une faute pénale personnelle !

Si la voiture sort de la piste alors que les pneus et les freins étaient a priori en bon état, ce n'est pas une faute personnelle. C'est la RC association qui interviendra.

Laisser voler un pilote dans son association alors qu'il est notoirement connu comme ayant un penchant pour la bouteille, c'est une faute pénale personnelle !
Avatar de l’utilisateur
piper84
Messages : 166
Inscription : 19 mai 2013, 13:30
Localisation : Rhône Alpes, Drôme, LFHD PIERRELATTE

Re: De la responsabilité et du rôle d'un président d'association?

Message par piper84 »

Bonjour,
Je veux bien admettre la responsabilité du président dans tout ce qui concerne la structure du club, entretien des hangars, visites de contrôle extincteurs et électrique, entretien des machines club, ..., mais je ne crois pas qu'on puisse rechercher une responsabilité si un pilote vole avec son appareil personnel qui ne n'est pas en état.
Le club et donc son président ne sont responsables que du club, de ses avions et des instructeurs s'ils sont rémunérés, ce n'est pas au président de vérifier l'état des machines qui ne lui appartiennent pas, le club se contente de louer une place!
Si votre voiture prend feu dans un parking public, on ne peut pas rechercher la responsabilité du propriétaire des lieux, sauf si le manque d'entretien du site a contribué à l'étendue du sinistre.
Il est bien évident que je parle ici d'un président de club ULM, pas d'aviation certifiée ATO, DTO...
Enfin, tout cela n'est que mon avis :D
Jabiru UL 450D, Pierrelatte LFHD (26)
Avatar de l’utilisateur
Bernard-WT9
Messages : 239
Inscription : 04 juin 2010, 23:24

Re: De la responsabilité et du rôle d'un président d'association?

Message par Bernard-WT9 »

Président d'un aéroclub avions de 100 membres pendant 7 ans, je viens de passer la main cette année, non sans difficulté pour trouver un successeur (pas totalement car vice président maintenant pour assurer une continuité à la demande du nouveau président).
L'aéroclub possède 3 avions et fait environ 1000 h vol par an, a un salarié à temps partiel et est propriétaire des locaux sur un aérodrome de taille moyenne.
Mon retour d'expérience est proche de ce que j'ai lu dans les messages précédents:
- la clé est de s'entourer d'une "garde rapprochée" (trésorier et secrétaire au minimum) avec qui on partage l'animation et la gestion de l'association
- Néanmoins c'est clairement très consommateur de temps car même si on défini un partage des taches clair, beaucoup d'infos, décisions, actions remontent systématiquement au président
- Le président est responsables de la navigabilité des avions, donc il faut confiance totale dans les personnes qui assurent la maintenance. Je pense qu'en ULM si le club possède des machines en propre il en va de même pour la responsabilité de la navigabilité.
- Il ne faut surtout pas attendre une quelconque reconnaissance d'une majorité d'adhérents qui considèrent de en plus les clubs comme des sociétés de location, bien que l'ULM est plutôt une activité de propriétaires de machines.
- Concernant la formation, certainement beaucoup contraignante en ULM qu'en avion avec le DTO, c'est néanmoins un point clé qui à mon avis sera de plus en plus regardé avec attention de la part des autorités.
- La gestion humaine n'est pas la plus simple pour résoudre les conflits ou bien lorsqu'elle s'adresse à des amis à qui il faut dire non.
- Ne pas oublier de prendre une assurance responsabilité pour les dirigeants de l'associations, car même si ils ne sont pas responsables de toutes les connerie faites par les adhérents, on est jamais à l'abris d'un adhérent procédurier.
- MAIS QUEL PLAISIR D'EVOLUER DANS UNE ACTIVITE QUI EST AUSSI SA PASSION, DE PARTICIPER AU DEVELOPPERMENT D'UN CLUB, D'ORGANISER DES ANIMATIONS, DES VOYAGES ETC......
- Néanmoins je pense qu'au bout de quelques années il faut de nouvelles idées, un nouveau souffle, raison pour laquelle je viens de passer la main
Répondre

Revenir à « Bar de l'escadrille : Sujets humoristiques + Sujets hors thèmes du forum »