Dynali et pseudo-certification

Règles du forum

Si votre sujet consiste en une recherche d'informations, formulez un titre sous le mode interrogatif.
Ceci est un lien cliquable :
Donnez des titres compréhensibles et précis à vos sujets !
Si votre titre laisse croire que vous allez donner des informations alors que vous en demandez, votre sujet sera détruit.
Verrouillé
strophocoptere
Messages : 4
Inscription : 04 avr. 2021, 14:33

Dynali et pseudo-certification

Message par strophocoptere »

Bonjour,
Sur le manuel du Dynali téléchargeable sur leur site on peut lire
"Le H3 Sport a été conçu, testé et certifié selon les exigences de la réglementation française concernant les hélicoptères ultralégers (Code HUL), (...)
Le document de certification (Fiche d'identification) a été émis par la DGAC française (Direction Générale de l'Aviation Civile)."
Cette certification dont parle Dynali ne peut être qu'une auto certification (cf explication ci-dessous). Dynali certifie lui-même que la machine est conforme au code HUL. La présentation qui en est faite dans le manuel, et le fait qu'ils n'ont pas demandé de certification à des organismes qui certifient pour de vrai (ni au Royaume-Uni, ni en Allemagne) me fait douter de leur sérieux. C'est dommage car je trouve la machine a priori bien conçue.
Du coup je ne sais pas sur quel machine passer mon brevet ULM classe 6. Peut-être ne vais-je pas le passer du tout si tous les constructeurs sont aussi flous dans leur affirmations.
Existe-t-il un ULM classe 6 de série construit par un constructeur sérieux, qui ne prétend pas que sa machine est certifiée alors qu'elle ne l'est par personne d'autre que lui?

L'arrêté du 23 septembre 1998 dit
Article 3
Le postulant déclare qu'il :
a) Garantit la conformité de l'ULM aux éléments descriptifs de la fiche d'identification ;
b) A démontré la conformité aux conditions techniques applicables et a effectué le programme de démonstration de conformité qui leur est associé conformément à l'article 8 du présent arrêté ;
c) Dispose d'un dossier technique (...),
le dossier technique visé au c est transmis au ministre chargé de l'aviation civile aux seules fins d'archivage et, en cas d'événements graves en service, de support à la définition des mesures prévues à l'article 13 du présent arrêté.

Donc le dossier de démonstration de conformité n'est pas lu, il est juste archivé et ressorti en cas d'accident. Il ne s'agit pas du tout d'une certification.
D'ailleurs il est précisé plus loin
Sur la simple considération de la déclaration du postulant prévue à l'article 3 et au vu de la fiche descriptive fournie par le postulant, la fiche d'identification est visée et délivrée par le ministre chargé de l'aviation civile.
Avatar de l’utilisateur
Luciano
Messages : 2931
Inscription : 06 sept. 2011, 21:17
Localisation : Bruxelles

Re: Dynali et pseudo-certification

Message par Luciano »

Bonjour,

Apparemment, le terme certifié te pose problème.

Je pense qu'il ne faut jamais sortir un mot de son contexte, faute de quoi on s'égare.

Dynali dit que son appareil est certifié selon les exigences de la réglementation ulm française, ce qui à priori est exact (faisons en leur crédit) et suffisant au yeux de la loi française.

Nulle part ils ne parlent d'une certification suivant une des normes applicables en aviation générale, ni commerciale, ni militaire, ni spatiale, ni alimentaire, ni pharmaceutique, ... etc

Je pense donc que tu devrais revoir ta copie, mais surtout te poser la question de savoir si les règles en vigueur au sein du monde de l'ulm te conviennent et te mettent suffisamment en confiance afin d'y développer ta passion.

Bons vols
Luciano
Avatar de l’utilisateur
Claude Nowak
Messages : 2769
Inscription : 15 janv. 2014, 21:11

Re: Dynali et pseudo-certification

Message par Claude Nowak »

J ai visité l entreprise Dynali et ensuite fait un petit vol de démonstration. Rien à dire si ce n’est que ça paraît sérieux. Quant au vol, j ai eu le droit de piloter un peu: ça vole bien, mais on sent que ç est très réactif. Le pilote de démo est un bon. Il a même fait une autorot jusqu au posé tout en douceur.
strophocoptere
Messages : 4
Inscription : 04 avr. 2021, 14:33

Re: Dynali et pseudo-certification

Message par strophocoptere »

Luciano a écrit : 05 avr. 2021, 10:23 Nulle part ils ne parlent d'une certification suivant une des normes applicables en aviation générale, ni commerciale, ni militaire, ni spatiale, ni alimentaire, ni pharmaceutique, ... etc
Si, ils disent que leur machine est conforme au code HUL, qui est une norme définie par l’administration française.
Luciano a écrit : 05 avr. 2021, 10:23 Dynali dit que son appareil est certifié selon les exigences de la réglementation ulm française, ce qui à priori est exact (faisons en leur crédit) et suffisant au yeux de la loi française.
Certifié par qui? C'est ça la question!

Je pense que j'ai du mal expliquer. Il y déclaration, et certification. C'est très courant dans toutes les activités réglementées.
Par exemple, un ATO est approuvé, c'est à dire qu'il y a eu un controle de son programme d'activité, et l'autorité certifie qu'il est conforme avant que le DTO puisse commencer son activité.
Un DTO est déclaré: administration ne vérifie rien dut tout à part que le formulaire est rempli, dès la déclaration déposée, le DTO peut commencer son activité.

En aviation certifiée, pour obtenir un certificat de type, il faut démontrer à l'autorité que sa machine est conforme à la norme: l'autorité prend connaissance du dossier, l'analyse, et fini après des mois de questions réponse par accorder la certification.

Les ULM en France ne sont pas certifiés par l'administration. Pour obtenir une carte d'identification d'ULM en France, il suffit à n'importe quel constructeur de signer un document certifiant que l'ULM est conforme à la norme ( la norme s'appele code HUL et me convient très bien). Le dossier de conformité est remis à l'administration mais n'est pas lu par l'administration. C'est purement déclaratif.
Je ne reproche absolument pas ce système. Je suis prêt à faire confiance à un constructeur s'il m'inspire confiance par sa rigueur notamment.
Ce que je reproche, c'est ce que j’interprète comme un mensonge: l'utilisation du mot certifié laisse penser que l'administration a approuvé la machine après avoir étudié quelque chose alors que ce n'est pas vrai. L'administration française n'a rien étudié du tout.
En d'autre termes, personne autre que le constructeur Dynali n'a étudié le dossier de conformité à la norme, et ce que je reproche, c'est que Dynali en utilisant le mot certifié laisse entendre que le dossier a été approuvé par l'administration. J'ai tendance à ne pas vouloir faire confiance à une entreprise qui laisse s'installer une ambiguïté sur un sujet aussi important.
Avatar de l’utilisateur
Luciano
Messages : 2931
Inscription : 06 sept. 2011, 21:17
Localisation : Bruxelles

Re: Dynali et pseudo-certification

Message par Luciano »

La norme HUL que tu mentionnes est celle applicable pour les ulm de classe 6 française et donc ce que dit Dynali est parfaitement exact.

Si tu as des doutes concernant le bien fondé de la réglementation ULM, il t'est parfaitement loisible de t'orienter vers d'autres activités.

En attendant, je te conseille d'arrêter de tenir des propos offensants à l'égard de société Dynali; sauf à croire que c'était là la seule raison dès ta première intervention sur ce forum.

Bons vols, si tu voles,
Luciano
Verrouillé

Revenir à « Classe 6 - Hélicoptères »